Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a terminé à 92,89 dollars, en hausse de 2,28 dollars par rapport à la veille. "Le marché pétrolier réagit positivement à la perspective d'un accord en Grèce, et entre le gouvernement grec et l'Union européenne", a expliqué Adam Sieminski, de la Deutsche Bank. Le Parlement grec doit se prononcer mercredi sur un budget de rigueur, condition nécessaire au déblocage de nouveaux fonds par ses partenaires européens et le FMI et lui éviter ainsi de se trouver en défaut de paiement. "Le marché anticipe un accord sur les mesures d'austérité en Grèce", a constaté Phil Flynn, de PFG Best. La Bourse de New York, comme l'euro, évoluaient en nette hausse mardi après-midi pour cette raison.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août a terminé à 92,89 dollars, en hausse de 2,28 dollars par rapport à la veille. "Le marché pétrolier réagit positivement à la perspective d'un accord en Grèce, et entre le gouvernement grec et l'Union européenne", a expliqué Adam Sieminski, de la Deutsche Bank. Le Parlement grec doit se prononcer mercredi sur un budget de rigueur, condition nécessaire au déblocage de nouveaux fonds par ses partenaires européens et le FMI et lui éviter ainsi de se trouver en défaut de paiement. "Le marché anticipe un accord sur les mesures d'austérité en Grèce", a constaté Phil Flynn, de PFG Best. La Bourse de New York, comme l'euro, évoluaient en nette hausse mardi après-midi pour cette raison.