Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai a terminé à 84,87 dollars, en hausse de 1,11 dollar par rapport à la clôture de la veille. Le baril est monté jusqu'à 85,22 dollars en séance, son plus haut niveau depuis le 9 octobre 2008. En Chine notamment, moteur de la demande en énergie, les deux indices des directeurs d'achat ont enregistré une hausse en mars, témoignant d'une nouvelle expansion de l'activité manufacturière. L'indice de la banque HSBC s'est établi à 57,0 points, son troisième plus haut niveau depuis 2004 et l'indice officiel, établi par la China Federation of Logistics and Purchasing (CFLP) est monté à 55,1 contre 52 en février. Au Japon, l'indice Tankan de confiance des grandes entreprises manufacturières a atteint son plus haut niveau en 18 mois. L'activité du secteur manufacturier a aussi accéléré en zone euro et aux Etats-Unis, selon les indices PMI et ISM publiés dans chaque région respectivement.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai a terminé à 84,87 dollars, en hausse de 1,11 dollar par rapport à la clôture de la veille. Le baril est monté jusqu'à 85,22 dollars en séance, son plus haut niveau depuis le 9 octobre 2008. En Chine notamment, moteur de la demande en énergie, les deux indices des directeurs d'achat ont enregistré une hausse en mars, témoignant d'une nouvelle expansion de l'activité manufacturière. L'indice de la banque HSBC s'est établi à 57,0 points, son troisième plus haut niveau depuis 2004 et l'indice officiel, établi par la China Federation of Logistics and Purchasing (CFLP) est monté à 55,1 contre 52 en février. Au Japon, l'indice Tankan de confiance des grandes entreprises manufacturières a atteint son plus haut niveau en 18 mois. L'activité du secteur manufacturier a aussi accéléré en zone euro et aux Etats-Unis, selon les indices PMI et ISM publiés dans chaque région respectivement.