Du côté des actions, Air France KLM chutait à nouveau à Paris, la cinquième séance consécutive de baisse pour le transporteur aérien. Le groupe a annoncé hier que son trafic passager avait chuté de 8,1% en mai. Le titre est également affecté par une note des analystes de Royal Bank of Scotland qui ont abaissé leur recommandation d'acheter à conserver. A Londres, Barclays progressait sur fond de rumeurs que Blackrock offrirait de 12 à 13 milliards USD pour reprendre la division banque d'investissement de la banque britannique.

A Bruxelles, UCB était en tête des hausses au sein du Bel 20. Hors de l'indice, IPTE se distinguait sans nouvelle particulière toutefois.

En territoire négatif par contre, Befimmo subissait subissait le plus lourd recul au sein de l'indice phare. Hors Bel20, c'est toutefois à nouveau Option qui animait la séance. Après avoir ouvert en forte hausse, le titre a plongé et abandonnait une dizaine de pour cent à la mi-séance. L'action semble être devenue la proie des spéculateur qui anticipent une possible reprise.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé en ordre dispersé ce lundi mais les variations sont restées limitées. La séance devrait être animée par la probable annonce du Trésor américain de l'autorisation pour 10 banques américaines de rembourser les aides reçues dans le cadre du plan de soutien du secteur financier

Sur le marché des changes, la parité euro/dollar américain était stable à al mi-séance à 1,39.