Le courant vendeur semblait toutefois prendre le dessus à la mi-séance. Les investisseurs sont en fait partagés entre la hausse de Wall Street hier soir et quelques résultats et prévisions d'entreprises décevants.

A l'image de Air France - KLM qui s'attend à subir une perte d'exploitation de 200 millions EUR pour l'exercice en cours. Le titre de la première compagnie aérienne européenne chutait à Paris.

A l'opposé, Siemens était en hausse à Francfort. Le conglomérat industriel a indiqué s'attendre à ce que ses trois principales divisions réalisent un bénéfice opérationnel en hausse de plus de 10% au cours des trois premiers mois de l'année.

A Bruxelles, le Bel20 se repliait légèrement à la mi-séance malgré le nouveau rebond de Dexia qui s'approchait des 3 EUR.

Cofinimmo chutait par contre à la reprise de la cotation après la suspension d'hier à la suite de l'annonce d'une augmentation de capital de 72 millions EUR.

Hors de l'indice, CMB abandonne également environ 5% après que le groupe se soit montré plus prudent dans ses prévisions pour cette année et ait annoncé une baisse de son dividende.

Cette après-midi, on surveillera la publication des chiffres des revenus et dépenses personnels pour le mois de février aux Etats-Unis.

Le courant vendeur semblait toutefois prendre le dessus à la mi-séance. Les investisseurs sont en fait partagés entre la hausse de Wall Street hier soir et quelques résultats et prévisions d'entreprises décevants.A l'image de Air France - KLM qui s'attend à subir une perte d'exploitation de 200 millions EUR pour l'exercice en cours. Le titre de la première compagnie aérienne européenne chutait à Paris.A l'opposé, Siemens était en hausse à Francfort. Le conglomérat industriel a indiqué s'attendre à ce que ses trois principales divisions réalisent un bénéfice opérationnel en hausse de plus de 10% au cours des trois premiers mois de l'année.A Bruxelles, le Bel20 se repliait légèrement à la mi-séance malgré le nouveau rebond de Dexia qui s'approchait des 3 EUR.Cofinimmo chutait par contre à la reprise de la cotation après la suspension d'hier à la suite de l'annonce d'une augmentation de capital de 72 millions EUR.Hors de l'indice, CMB abandonne également environ 5% après que le groupe se soit montré plus prudent dans ses prévisions pour cette année et ait annoncé une baisse de son dividende.Cette après-midi, on surveillera la publication des chiffres des revenus et dépenses personnels pour le mois de février aux Etats-Unis.