Du côté des actions, BNP Paribas était en très forte progression ce mercredi matin, après la publication d'un bénéfice net de 1,5 milliard d'euros au premier trimestre, en recul de 21% mais presque deux fois supérieur aux attentes. Ces résultats supérieurs aux attentes mettaient du baume au coeur de toutes les financières européennes.

Le secteur automobile bénéficiait pour sa part de bonnes nouvelles en provenance d'Allemagne. Le constructeur automobile BMW a fait état d'une perte de 152 millions d'euros, ce qui est nettement inférieur aux 268 millions d'euros de pertes prévus.

A Bruxelles, les actions financières étaient en hausse après les résultats supérieurs aux attentes de BNP Paribas. Dexia et KBC étaient du coup en tête des valeurs en progression dans le BEL 20 ce matin.

Delhaize avait également le vent en poupe après avoir présenté des résultats d'excellente facture. La marque au Lion a enregistré une croissance de ses revenus de 3% à taux de change identiques. A taux de change réels, les revenus ont augmenté de 13,2% à 5,1 milliards d'euros.

Aux actions en recul à Bruxelles, GDF Suez était largement le dernier du BEL 20 ce mardi en fin de matinée. L'action du groupe énergétique était victime de prise de bénéfices après plusieurs séances de nettes hausses après la publication d'excellents résultats.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New York a fini en légère baisse mardi soir, affectée par des prises de bénéfices au lendemain d'une forte hausse. La perspective éventuelle de voir une dizaine de banques américaines avoir des besoins de fonds propres à couvrir, à l'issue des tests de résistance du Trésor, a rythmé la séance.

Côté valeurs, les banques ont fait l'objet de toutes les attentions mardi soir. Wells Fargo a perdu 4,04%, alors que Citigroup a gagné 3,44%. Les investisseurs gardent dans l'ensemble l'espoir que l'issue des tests - qui doit être connue jeudi - soit plus bénigne qu'on aurait pu le penser.

Et on termine ce point bourse par le marché des changes. L'euro était en léger recul mercredi à la mi-séance face au dollar comme face à un yen très ferme, sur un marché dans l'attente jeudi de la décision de la BCE sur son taux directeur et des résultats des tests de résistance des banques américaines.

Du côté des actions, BNP Paribas était en très forte progression ce mercredi matin, après la publication d'un bénéfice net de 1,5 milliard d'euros au premier trimestre, en recul de 21% mais presque deux fois supérieur aux attentes. Ces résultats supérieurs aux attentes mettaient du baume au coeur de toutes les financières européennes.Le secteur automobile bénéficiait pour sa part de bonnes nouvelles en provenance d'Allemagne. Le constructeur automobile BMW a fait état d'une perte de 152 millions d'euros, ce qui est nettement inférieur aux 268 millions d'euros de pertes prévus.A Bruxelles, les actions financières étaient en hausse après les résultats supérieurs aux attentes de BNP Paribas. Dexia et KBC étaient du coup en tête des valeurs en progression dans le BEL 20 ce matin. Delhaize avait également le vent en poupe après avoir présenté des résultats d'excellente facture. La marque au Lion a enregistré une croissance de ses revenus de 3% à taux de change identiques. A taux de change réels, les revenus ont augmenté de 13,2% à 5,1 milliards d'euros.Aux actions en recul à Bruxelles, GDF Suez était largement le dernier du BEL 20 ce mardi en fin de matinée. L'action du groupe énergétique était victime de prise de bénéfices après plusieurs séances de nettes hausses après la publication d'excellents résultats. Aux Etats-Unis, la Bourse de New York a fini en légère baisse mardi soir, affectée par des prises de bénéfices au lendemain d'une forte hausse. La perspective éventuelle de voir une dizaine de banques américaines avoir des besoins de fonds propres à couvrir, à l'issue des tests de résistance du Trésor, a rythmé la séance.Côté valeurs, les banques ont fait l'objet de toutes les attentions mardi soir. Wells Fargo a perdu 4,04%, alors que Citigroup a gagné 3,44%. Les investisseurs gardent dans l'ensemble l'espoir que l'issue des tests - qui doit être connue jeudi - soit plus bénigne qu'on aurait pu le penser.Et on termine ce point bourse par le marché des changes. L'euro était en léger recul mercredi à la mi-séance face au dollar comme face à un yen très ferme, sur un marché dans l'attente jeudi de la décision de la BCE sur son taux directeur et des résultats des tests de résistance des banques américaines.