Du côté des actions, le secteur automobile était à la fête à la mi-séance après que le groupe japonais Honda Motor eu déclaré tabler sur un bénéfice au terme de cette année. Honda Motor a bondit de 9,4% à la Bourse de Tokyo ce matin. En Europe, Renault était en forte hausse en milieu de séance. Le constructeur français a vu son chiffre d'affaires reculer de 30,8% à 7,080 milliards d'euros, mais à déclaré maintenir "le cap fixé en début d'année avec pour priorité : viser un flux de trésorerie disponible positif".

Le secteur chimique était aussi bien orienté. BASF, le leader mondial de la chimie, a présenté des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes du marché.

A Bruxelles, la plus forte hausse de la séance était à mettre à l'actif de Fortis en milieu de journée. Le titre avait été suspendu mardi et mercredi durant les assemblées des actionnaires du holding. Le marché saluait donc l'adossement de la banque belge au groupe français BNP Paribas.

Telenet était également bien orienté. Le groupe de médias et télécoms, a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 16% à 286,3 millions d'euros à l'issue du premier trimestre 2009.

Aux actions en recul à Bruxelles, Option, le spécialiste de la technologie sans fil, était en forte baisse après avoir présenté des chiffres peu reluisants. Le groupe a enregistré une perte nette de 5,2 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, mais semble avoir trouvé une solution pour négocier sa ligne de crédit existante.

Aux Etats-Unis, le Dow Jones s'est adjugé 2%, le Nasdaq 2,3% et le S&P-500 2,15%. L'optimisme manifesté par Wall Street en début de séance lors de la parution des statistiques relatives au PIB s'est renforcé avec les commentaires économiques rassurants de la FED diffusés après sa réunion de politique monétaire en début de soirée.

Côté valeurs, on note la belle progression du cours du producteur américain de pneumatiques Goodyear Tire and Rubber en hausse de 10,70 % hier soir. Le groupe américain est tombé dans le rouge au premier trimestre, avec une perte nette de 333 millions de dollars au premier trimestre, et a supprimé 3.800 emplois depuis le début de l'année. Ces chiffres peu reluisants sont toutefois supérieurs aux prévisions des analystes.

Et on termine ce point bourse par le marché des changes. L'euro était en légère progression face au dollar, soutenu par la forte progression des marchés boursiers, mais limitait toutefois ses gains alors que la Fed n'a pas annoncé hier les nouvelles interventions que certains cambistes espéraient.

Du côté des actions, le secteur automobile était à la fête à la mi-séance après que le groupe japonais Honda Motor eu déclaré tabler sur un bénéfice au terme de cette année. Honda Motor a bondit de 9,4% à la Bourse de Tokyo ce matin. En Europe, Renault était en forte hausse en milieu de séance. Le constructeur français a vu son chiffre d'affaires reculer de 30,8% à 7,080 milliards d'euros, mais à déclaré maintenir "le cap fixé en début d'année avec pour priorité : viser un flux de trésorerie disponible positif".Le secteur chimique était aussi bien orienté. BASF, le leader mondial de la chimie, a présenté des chiffres trimestriels supérieurs aux attentes du marché.A Bruxelles, la plus forte hausse de la séance était à mettre à l'actif de Fortis en milieu de journée. Le titre avait été suspendu mardi et mercredi durant les assemblées des actionnaires du holding. Le marché saluait donc l'adossement de la banque belge au groupe français BNP Paribas.Telenet était également bien orienté. Le groupe de médias et télécoms, a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 16% à 286,3 millions d'euros à l'issue du premier trimestre 2009. Aux actions en recul à Bruxelles, Option, le spécialiste de la technologie sans fil, était en forte baisse après avoir présenté des chiffres peu reluisants. Le groupe a enregistré une perte nette de 5,2 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, mais semble avoir trouvé une solution pour négocier sa ligne de crédit existante. Aux Etats-Unis, le Dow Jones s'est adjugé 2%, le Nasdaq 2,3% et le S&P-500 2,15%. L'optimisme manifesté par Wall Street en début de séance lors de la parution des statistiques relatives au PIB s'est renforcé avec les commentaires économiques rassurants de la FED diffusés après sa réunion de politique monétaire en début de soirée. Côté valeurs, on note la belle progression du cours du producteur américain de pneumatiques Goodyear Tire and Rubber en hausse de 10,70 % hier soir. Le groupe américain est tombé dans le rouge au premier trimestre, avec une perte nette de 333 millions de dollars au premier trimestre, et a supprimé 3.800 emplois depuis le début de l'année. Ces chiffres peu reluisants sont toutefois supérieurs aux prévisions des analystes.Et on termine ce point bourse par le marché des changes. L'euro était en légère progression face au dollar, soutenu par la forte progression des marchés boursiers, mais limitait toutefois ses gains alors que la Fed n'a pas annoncé hier les nouvelles interventions que certains cambistes espéraient.