Du côté des actions, Air France KLM chutait à Paris. L'Association internationale du transport aérien a annoncé prévoir une perte de 9 milliards USD pour le secteur en 2009, une prévision de perte doublée par rapport à la précédente estimation. L'Association estime également que les conséquences de la crise économique mondiale seront pires que celles engendrées par les attentats du 11 septembre 2001. A Francfort, le titre du distributeur Arcandor plongeait après que le porte-parole ait indiqué que le groupe pourrait être contraint de déposer le bilan aujourd'hui et que sa survie dépendait d'une aide du gouvernement.

A Bruxelles, les progressions étaient rares et limitées au sein du Bel 20 à l'image de Solvay qui grappillait quelques dixièmes de pour cent. Hors de l'indice, Option était en forte hausse sans nouvelle particulière toutefois.

En territoire négatif par contre, Fortis chutait lourdement à la mi-séance. Les entités néerlandaises de Fortis remettent en cause des compensations de 362,5 millions EUR dues à Fortis Holding. Dexia faisait l'objet de prises de bénéfices après sa progression de près de 30% la semaine dernière.

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York a clôturé en ordre dispersé vendredi dernier. Cette après-midi, les indices américains sont attendus en baisse.

Sur le marché des changes, le dollar poursuit sur sa progression de vendredi. Vers 12 h, il ne fallait ainsi plus que 1,3880 dollar américain pour un euro. Les investisseurs anticipent une hausse des taux de la réserve fédérale américain d'ici la fin de l'année.