Les investisseurs sont déçus par le manque de détails du plan de relance de l'administration Obama. A la mi-journée, les indices perdaient entre 0 et 1%.

En France, le groupe Peugeot chutait de plus de 3%. Le constructeur automobile a affiché une perte nette de près de 350 millions EUR en 2008 et ne prévoit pas un retour à la rentabilité avant 2010. Peugeot s'attend à une baisse des ventes automobiles de 20% en Europe en 2009 et table dès lors sur des pertes en 2009.

Le groupe ArcelorMittal a quant à lui annoncé un bénéfice net de 9,4 milliards EUR en 2008. Le sidérurgiste prévoit un cash-flow opérationnel de 1 milliard EUR au 1er trimestre mais poursuit son programme d'économie de coût de 2 milliards EUR pour 2009. Le cours était relativement stable à la mi-séance

En Belgique, tous les yeux sont évidemment tournés vers l'AG de Fortis, dont le cours est suspendu aujourd'hui. Vers midi, il était encore impossible de savoir quel serait le résultat du vote concernant l'accord de vente à BNP Paribas.

Les investisseurs sont déçus par le manque de détails du plan de relance de l'administration Obama. A la mi-journée, les indices perdaient entre 0 et 1%.En France, le groupe Peugeot chutait de plus de 3%. Le constructeur automobile a affiché une perte nette de près de 350 millions EUR en 2008 et ne prévoit pas un retour à la rentabilité avant 2010. Peugeot s'attend à une baisse des ventes automobiles de 20% en Europe en 2009 et table dès lors sur des pertes en 2009.Le groupe ArcelorMittal a quant à lui annoncé un bénéfice net de 9,4 milliards EUR en 2008. Le sidérurgiste prévoit un cash-flow opérationnel de 1 milliard EUR au 1er trimestre mais poursuit son programme d'économie de coût de 2 milliards EUR pour 2009. Le cours était relativement stable à la mi-séanceEn Belgique, tous les yeux sont évidemment tournés vers l'AG de Fortis, dont le cours est suspendu aujourd'hui. Vers midi, il était encore impossible de savoir quel serait le résultat du vote concernant l'accord de vente à BNP Paribas.