Du côté des actions, le spécialiste des peintures, Akzo Nobel est en forte baisse dans la matinée après avoir présenté des résultats trimestriels en perte suite à une nette réduction de la demande en Asie.

Par contre, dans le secteur pharmaceutique Novartis est en progression alors que ses revenus trimestriels sont en recul de 15% sur base annuelle. Ces piètres résultats sont toutefois supérieurs aux prévisions du marché ce qui explique la bonne tenue du titre à la mi-séance.

Enfin, dans le secteur financier, Crédit suisse se démarque après avoir publié un bénéfice trimestriel de 2 milliards de francs suisse.

A Bruxelles, les valeurs financières sont en très légère progression après les résultats positifs de Crédit Suisse.

La plus forte hausse de la matinée est toutefois à mettre à l'actif de Telenet.
Au actions en recul à Bruxelles, la crise automobile est passée par chez Melexis. Le fabricant de semi-conducteurs à destination de l'industrie automobile a ainsi vu son chiffre d'affaires rétrograder de 57% sur base annuelle à 22,5 millions d'euros à l'issue du premier trimestre de cette année.

Aux Etats-Unis, après des heures de valse-hésitation, les marchés d'actions américains ont fini par connaître un accès de faiblesse mercredi dans les tous derniers échanges, essentiellement en raison d'une rafale de ventes sur les valeurs bancaires.

Aux actions, Morgan Stanley a chuté de pratiquement 9% après avoir accusé des pertes au cours de son premier trimestre 2009. Son conseil d'administration a décidé de réduire le montant du dividende trimestriel versé aux actionnaires en vue d'économiser un milliard de dollars par an.

Et on termine ce point bourse par le marché des changes. L'euro s'affichait en hausse face au dollar et au yen jeudi en début d'échanges européens, après la publication de l'indice composite des directeurs d'achat (PMI), qui a rebondi à son plus haut depuis six mois, et alors que les cambistes guettent les résultats des banques. A midi la devise européenne s'échangeait à 1,3061 dollar.

Du côté des actions, le spécialiste des peintures, Akzo Nobel est en forte baisse dans la matinée après avoir présenté des résultats trimestriels en perte suite à une nette réduction de la demande en Asie.Par contre, dans le secteur pharmaceutique Novartis est en progression alors que ses revenus trimestriels sont en recul de 15% sur base annuelle. Ces piètres résultats sont toutefois supérieurs aux prévisions du marché ce qui explique la bonne tenue du titre à la mi-séance.Enfin, dans le secteur financier, Crédit suisse se démarque après avoir publié un bénéfice trimestriel de 2 milliards de francs suisse.A Bruxelles, les valeurs financières sont en très légère progression après les résultats positifs de Crédit Suisse. La plus forte hausse de la matinée est toutefois à mettre à l'actif de Telenet. Au actions en recul à Bruxelles, la crise automobile est passée par chez Melexis. Le fabricant de semi-conducteurs à destination de l'industrie automobile a ainsi vu son chiffre d'affaires rétrograder de 57% sur base annuelle à 22,5 millions d'euros à l'issue du premier trimestre de cette année. Aux Etats-Unis, après des heures de valse-hésitation, les marchés d'actions américains ont fini par connaître un accès de faiblesse mercredi dans les tous derniers échanges, essentiellement en raison d'une rafale de ventes sur les valeurs bancaires. Aux actions, Morgan Stanley a chuté de pratiquement 9% après avoir accusé des pertes au cours de son premier trimestre 2009. Son conseil d'administration a décidé de réduire le montant du dividende trimestriel versé aux actionnaires en vue d'économiser un milliard de dollars par an.Et on termine ce point bourse par le marché des changes. L'euro s'affichait en hausse face au dollar et au yen jeudi en début d'échanges européens, après la publication de l'indice composite des directeurs d'achat (PMI), qui a rebondi à son plus haut depuis six mois, et alors que les cambistes guettent les résultats des banques. A midi la devise européenne s'échangeait à 1,3061 dollar.