Du côté des actions, le titre Danone accusait une forte baisse après avoir réduit ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires à moyen terme. Le géant de l'agroalimentaire a indiqué tabler sur une progression annuelle du CA d'"au moins 5%" d'ici à 2012 contre 8% à 10% précédemment.

A contrario, Infineon était bien orientée dans la matinée après avoir pu annoncer un bénéfice après dix trimestres consécutifs de pertes. Le redressement de la demande industrielle et automobile serait à l'origine de ce retour aux bénéfices.

A Bruxelles, les valeurs évoluant dans le vert à la mi-séance dans le Bel 20 n'étaient pas légion. Les plus fortes hausses étaient à mettre à l'actif des actions défensives, comme lors de chaque correction boursière. Delhaize et ABInbev se partageaient la tête du Bel 20.

Hors du Bel 20, c'est à nouveau D'Ieteren qui se démarquait alors que mercredi il a revu ses prévisions pour la fin de l'année à la hausse.

Dans l'indice Bel 20, Umicore était en queue de classement. En nette hausse ces dernières séance, le spécialiste des matériaux est victime de prises de bénéfices.

Hors du Bel 20, IBA était à la peine. Le groupe a publié des résultats en ligne avec les attentes mais s'est refusé à faire tout pronostic pour les mois à venir étant donné le manque de visibilité.

Hier soir, la Bourse de New York a fini en petite baisse, en manque d'inspiration après des chiffres décevants sur le secteur immobilier: le Dow Jones a perdu 0,11% et le Nasdaq 0,48%.

Sur le marché des changes ce jeudi matin, l'euro reculait légèrement face au dollar sur un marché rendu prudent et hésitant après la publication aux Etats-Unis d'indicateurs préoccupants dans le secteur immobilier.

Du côté des actions, le titre Danone accusait une forte baisse après avoir réduit ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires à moyen terme. Le géant de l'agroalimentaire a indiqué tabler sur une progression annuelle du CA d'"au moins 5%" d'ici à 2012 contre 8% à 10% précédemment.A contrario, Infineon était bien orientée dans la matinée après avoir pu annoncer un bénéfice après dix trimestres consécutifs de pertes. Le redressement de la demande industrielle et automobile serait à l'origine de ce retour aux bénéfices.A Bruxelles, les valeurs évoluant dans le vert à la mi-séance dans le Bel 20 n'étaient pas légion. Les plus fortes hausses étaient à mettre à l'actif des actions défensives, comme lors de chaque correction boursière. Delhaize et ABInbev se partageaient la tête du Bel 20.Hors du Bel 20, c'est à nouveau D'Ieteren qui se démarquait alors que mercredi il a revu ses prévisions pour la fin de l'année à la hausse. Dans l'indice Bel 20, Umicore était en queue de classement. En nette hausse ces dernières séance, le spécialiste des matériaux est victime de prises de bénéfices.Hors du Bel 20, IBA était à la peine. Le groupe a publié des résultats en ligne avec les attentes mais s'est refusé à faire tout pronostic pour les mois à venir étant donné le manque de visibilité.Hier soir, la Bourse de New York a fini en petite baisse, en manque d'inspiration après des chiffres décevants sur le secteur immobilier: le Dow Jones a perdu 0,11% et le Nasdaq 0,48%.Sur le marché des changes ce jeudi matin, l'euro reculait légèrement face au dollar sur un marché rendu prudent et hésitant après la publication aux Etats-Unis d'indicateurs préoccupants dans le secteur immobilier.