La multiplication des signes attestant d'une stabilisation de nos économies, et même d'un retour de la croissance entre autre en Chine, font dire à de nombreux observateurs que le gros de la crise est désormais derrière nous.

Aux valeurs le secteur automobile est particulièrement bien orienté. Nissan bondi de plus de 10%. Si GM devait faire faillite, le constructeur automobile asiatique aurait la voie libre aux Etats-Unis, un de ses principaux marchés. Peugeot est également bien orienté alors que le marché automobile français montre des signes de reprise.

Par ailleurs, les sociétés pétrolières sont aussi en hausse. La perspective d'une reprise de l'activité économique et donc de la demande énergétique leur donne des ailes.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 est en hausse de près de 3% à la mi-séance.

Toutes les actions sont en progression dans l'indice Bel20, mis à part Solvay victime de prise de bénéfices après son bond hier de près de 10% sur des rumeurs de vente de sa division pharmaceutique.

En tête des valeurs en progression, ABInbev prend plus de 7% suivi de près par KBC.

Notons, hors du Bel 20 l'envolée de Transix hier de plus 30% sur des rumeurs de reprise par l'américain Qualcomm. La direction du groupe a démenti toute discussion de reprise avec l'américain, ce qui n'empêche pas le titre d'encore prendre de la hauteur ce matin.

Sur le front macroéconomique, nous attendons aujourd'hui la décision de la BCE qui devrait abaisser ses taux d'intérêt et probablement annoncer des mesures exceptionnelles.

La multiplication des signes attestant d'une stabilisation de nos économies, et même d'un retour de la croissance entre autre en Chine, font dire à de nombreux observateurs que le gros de la crise est désormais derrière nous.Aux valeurs le secteur automobile est particulièrement bien orienté. Nissan bondi de plus de 10%. Si GM devait faire faillite, le constructeur automobile asiatique aurait la voie libre aux Etats-Unis, un de ses principaux marchés. Peugeot est également bien orienté alors que le marché automobile français montre des signes de reprise.Par ailleurs, les sociétés pétrolières sont aussi en hausse. La perspective d'une reprise de l'activité économique et donc de la demande énergétique leur donne des ailes.A Bruxelles, l'indice Bel 20 est en hausse de près de 3% à la mi-séance.Toutes les actions sont en progression dans l'indice Bel20, mis à part Solvay victime de prise de bénéfices après son bond hier de près de 10% sur des rumeurs de vente de sa division pharmaceutique.En tête des valeurs en progression, ABInbev prend plus de 7% suivi de près par KBC.Notons, hors du Bel 20 l'envolée de Transix hier de plus 30% sur des rumeurs de reprise par l'américain Qualcomm. La direction du groupe a démenti toute discussion de reprise avec l'américain, ce qui n'empêche pas le titre d'encore prendre de la hauteur ce matin.Sur le front macroéconomique, nous attendons aujourd'hui la décision de la BCE qui devrait abaisser ses taux d'intérêt et probablement annoncer des mesures exceptionnelles.