Le premier ministre chinois a en effet indiqué que la Chine peut étoffer son plan de relance à n'importe quel moment. Le Japon prépare pour sa part un troisième plan de relance.

Les valeurs bancaires sont à nouveau bien orientées après que Bank of America ait indiqué qu'elle serait bénéficiaire cette année. ING et Société générale bondissaient ainsi de plus de 5% à la mi-séance.

A Milan, Fiat rebondit à la suite de rumeurs de fusion entre le groupe italien et Peugeot. A noter qu'au début de cette semaine, les marchés avaient été secoués par des rumeurs de fusion de Peugeot avec Renault.

A Bruxelles, le Bel20 progresse de l'ordre de 2%, soutenus par les bancaires. Dexia progresse ainsi de nouveau d'une quinzaine de pour cent.

Bekaert est également en forte hausse. Le groupe a publié des résultats record en ligne avec les attentes des analystes et a annoncé un relèvement de son dividende à 2,80 EUR brut.

Hors de l'indice, Devgen rebondit sensiblement malgré la publication d'une perte annuelle multipliée par 2. Les marchés apprécient que la société d'agrobiotechnologie se soit montrée confiante dans ses prévisions et pour son financement.

Cette après-midi, plusieurs statistiques sont attendues aux Etats-Unis dont l'indice de confiance de l'Université du Michigan pour février.

Le premier ministre chinois a en effet indiqué que la Chine peut étoffer son plan de relance à n'importe quel moment. Le Japon prépare pour sa part un troisième plan de relance.Les valeurs bancaires sont à nouveau bien orientées après que Bank of America ait indiqué qu'elle serait bénéficiaire cette année. ING et Société générale bondissaient ainsi de plus de 5% à la mi-séance.A Milan, Fiat rebondit à la suite de rumeurs de fusion entre le groupe italien et Peugeot. A noter qu'au début de cette semaine, les marchés avaient été secoués par des rumeurs de fusion de Peugeot avec Renault.A Bruxelles, le Bel20 progresse de l'ordre de 2%, soutenus par les bancaires. Dexia progresse ainsi de nouveau d'une quinzaine de pour cent. Bekaert est également en forte hausse. Le groupe a publié des résultats record en ligne avec les attentes des analystes et a annoncé un relèvement de son dividende à 2,80 EUR brut.Hors de l'indice, Devgen rebondit sensiblement malgré la publication d'une perte annuelle multipliée par 2. Les marchés apprécient que la société d'agrobiotechnologie se soit montrée confiante dans ses prévisions et pour son financement.Cette après-midi, plusieurs statistiques sont attendues aux Etats-Unis dont l'indice de confiance de l'Université du Michigan pour février.