Les places boursières européennes étaient hésitantes à la mi-séance. En l'absence de repères, les investisseurs ne pouvaient se décider entre crainte et espoir.

Du côté des actions, Porsche chutait à Francfort. Les analystes de UBS ont abaissée leur recommandation sur le titre de neutre à vendre. A Paris, Société générale se repliait également après que la banque ait indiqué qu'elle s'attendait à être légèrement bénéficiaire au second trimestre.

A Bruxelles, Mobistar était la seule valeur en hausse au sein du Bel20. Hors de l'indice, Nyrstar se distinguait. Le titre profitait d'une recommandation d'achat des analystes de la Deutsche Bank.

En baisse, on retrouvait KBC qui chutait lourdement après que le bureau d'avocats Modrikamen ait indiqué qu'il allait assigner KBC dans le dossier des CDO vendus aux clients de la banque. Fortis baissait également sensiblement dans le sillage du repli des valeurs financières en Europe..

Aux Etats-Unis, la Bourse de New-York était fermée vendredi dernier. Les indices sont attendus en baisse cette après-midi à deux jours du lancement de la saison des résultats par Alcoa. A noter la publication à 16h de l'indice ISM des services.

Sur le marché des changes, la monnaie européenne se repliait par rapport au billet vert. Vers 12h, il fallait ainsi 1,3930 dollar américain pour un euro.