BOURSES EUROPEENNES
A Paris, le rebond de la Société fut de courte durée, le titre rechutant à la mi-journée malgré les démentis officiels d'hier soir concernant sa situation financière. A Zurich, Swisscom reculait après avoir abaissé sa prévision de chiffre d'affaires pour l'année entière de 11,8 à 11,5 milliards CHF en raison de la vigueur de la devise helvétique par rapport à l'euro. Swisscom est en effet également actif en Italie.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, UCB se reprenait après plusieurs séances très agitées.

Hors de l'indice, Thrombogenics se distinguait profitant toujours des bonnes nouvelles annoncées mardi soir concernant les dossiers de demande de commercialisation de l'ocriplasmine.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des baisses, KBC plongeait de nouveau après sa chute de plus de 8% hier.

AB InBev se repliait également après la publication de chiffres trimestriels en-deçà des attentes. Ce sont surtout les ventes qui ont déçu avec une croissance de 3,7% contre 4,9% prévu par les analystes.

MARCHES AMERICAINS
Les marchés actions américains ont été frappés par les rumeurs circulant sur la solidité des banques françaises et sur une possible dégradation de la note AAA de la France. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont reculé respectivement de 4,62% à 10 719,94 et de 4,09% à 2 381,05 points.

MARCHES DES CHANGES
L'euro était stable par rapport au billet vert et s'échangeait contre 1,417 dollar.