BOURSES EUROPEENNES

Du côté des actions, les actions bancaires étaient à nouveau pénalisées par la résurgence des craintes liées à la santé financière des pays européens les plus faibles. UniCredit en Italie et Société Générale en France étaient en recul à la mi-séance.

Par ailleurs, le secteur automobile était à la peine alors qu'Oddo Securities conseille de fuir le secteur. BMW et Renault corrigeaient sévèrement.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, quelques valeurs défensives tiraient leur épingle du jeu en milieu de journée. Omega Pharma était en tête du Bel 20.

Hors indice, Arseus était en forte hausse.

BRUXELLES BAISSES

Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en recul, Ageas était à la peine comme toutes les sociétés financières représentées dans l'indice de la Bourse de Bruxelles.

Hors indice, Picanol était en retrait dans de faibles volumes.

MARCHES AMERICAINS

La Bourse de New York a fini en baisse vendredi, sapée par des chiffres de l'emploi très décevants par rapport aux attentes des analystes. Les embauches sont restées au point mort pour le deuxième mois de suite aux Etats-Unis en juin, avec seulement 18.000 créations nettes d'emplois, et le taux de chômage est remonté à 9,2% de la population active. Le Dow Jones a perdu 0,49% et le Nasdaq 0,45%.

MARCHES DES CHANGES

L'euro creusait ses pertes face au dollar lundi, les courtiers s'inquiétant d'une contagion de la crise de la dette en zone euro, à l'approche d'une réunion à Bruxelles des principaux responsables économiques de l'Union européenne.

BOURSES EUROPEENNES Du côté des actions, les actions bancaires étaient à nouveau pénalisées par la résurgence des craintes liées à la santé financière des pays européens les plus faibles. UniCredit en Italie et Société Générale en France étaient en recul à la mi-séance. Par ailleurs, le secteur automobile était à la peine alors qu'Oddo Securities conseille de fuir le secteur. BMW et Renault corrigeaient sévèrement. BRUXELLES HAUSSES A Bruxelles, quelques valeurs défensives tiraient leur épingle du jeu en milieu de journée. Omega Pharma était en tête du Bel 20. Hors indice, Arseus était en forte hausse. BRUXELLES BAISSES Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en recul, Ageas était à la peine comme toutes les sociétés financières représentées dans l'indice de la Bourse de Bruxelles. Hors indice, Picanol était en retrait dans de faibles volumes. MARCHES AMERICAINS La Bourse de New York a fini en baisse vendredi, sapée par des chiffres de l'emploi très décevants par rapport aux attentes des analystes. Les embauches sont restées au point mort pour le deuxième mois de suite aux Etats-Unis en juin, avec seulement 18.000 créations nettes d'emplois, et le taux de chômage est remonté à 9,2% de la population active. Le Dow Jones a perdu 0,49% et le Nasdaq 0,45%. MARCHES DES CHANGES L'euro creusait ses pertes face au dollar lundi, les courtiers s'inquiétant d'une contagion de la crise de la dette en zone euro, à l'approche d'une réunion à Bruxelles des principaux responsables économiques de l'Union européenne.