BOURSES EUROPEENNES

Du côté des actions, le titre ASML Holding dérapait à la Bourse d'Amsterdam ce matin et entrainait tout le secteur des semi-conducteurs dans son sillage, à l'image de STMicroelectronics. Le groupe a présenté des résultats trimestriels records mais s'est montré très prudent pour le trimestre à venir et a indiqué que sa marge brute devrait se tasser dans les mois qui viennent.

Par ailleurs, l'action Marks & Spencer était boudée pour les investisseurs en fin de matinée après son point d'activité du premier trimestre 2011-12 d'où ressort une croissance de 3,2% des ventes hors TVA. Le groupe a indiqué que les conditions de marché restaient difficiles, ce qui a quelque peu refroidi les investisseurs.

L'Oréal qui a également annoncé ses chiffres de ventes pour le trimestre écoulé, était en forte baisse, ses chiffres étant en dessous des attentes.

BRUXELLES HAUSSES A Bruxelles, KBC était en tête des valeurs du Bel 20 en milieu de séance. Son plan de sortie de crise revisité, qui passera par la vente d'actifs plutôt que par des mises en Bourse, était salué par le marché.

Hors indice, Deceuninck était bien orientée.

BRUXELLES BAISSES Au rang des actions en recul, Mobistar était en queue de Bel 20. De manière générale, les valeurs défensives avaient moins de succès en Bourse ce matin.

Hors indice, Devgen perdait du terrain.

MARCHES AMERICAINS La Bourse de New York a fini en baisse mardi, mise en échec par les incertitudes qui continuent d'entourer les problèmes de dette en zone euro et aux Etats-Unis: le Dow Jones a perdu 0,47% et le Nasdaq 0,74%.

MARCHES DES CHANGES

L'euro montait mercredi face au dollar, regagnant un peu du terrain perdu récemment face aux craintes qui pèsent sur la zone euro tandis que le yen demeurait proche de son plus haut niveau en quatre mois face au billet vert.