BOURSES EUROPEENNES

Du côté des actions, le secteur bancaire était à nouveau mis à mal, alors que des voix s'élèvent pour critiquer les stress test, jugeant que de nombreuses banques devraient pour des raisons de sécurité augmenter leur capital. BNP Paribas et Deutsche Bank étaient en recul.

Par ailleurs, le secteur automobile avait également le moral en berne après les mauvais chiffres d'immatriculation européen pour le mois de juin. Renault et Fiat étaient en recul.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, les valeurs défensives étaient à nouveau plébiscitées comme chaque fois que les marchés d'actions semblent en proie à la panique. Colruyt était en tête du Bel 20 à la mi-séance.

Hors indice, Pinguin Lutosa était en hausse dans de maigres volumes.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des actions en recul, les valeurs financières belges suivaient la tendance européenne et perdaient des points. En queue de Bel 20, Dexia, Ageas et KBC se tenaient la main.

Hors indice, Exmar trébuchait à quelques jours de la présentation de ses résultats.

MARCHES AMERICAINS La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, stimulée par des résultats d'entreprises plus solides qu'espéré, qui lui ont permis de surmonter des inquiétudes grandissantes autour la dette américaine: le Dow Jones a gagné 0,34% et le Nasdaq 0,98%.

MARCHES DES CHANGES

L'euro se repliait lundi face au dollar, à l'approche d'un sommet extraordinaire des dirigeants de la zone euro jeudi pour décider d'un deuxième plan d'aide à la Grèce, considéré comme un "événement à risque".

BOURSES EUROPEENNES Du côté des actions, le secteur bancaire était à nouveau mis à mal, alors que des voix s'élèvent pour critiquer les stress test, jugeant que de nombreuses banques devraient pour des raisons de sécurité augmenter leur capital. BNP Paribas et Deutsche Bank étaient en recul. Par ailleurs, le secteur automobile avait également le moral en berne après les mauvais chiffres d'immatriculation européen pour le mois de juin. Renault et Fiat étaient en recul. BRUXELLES HAUSSES A Bruxelles, les valeurs défensives étaient à nouveau plébiscitées comme chaque fois que les marchés d'actions semblent en proie à la panique. Colruyt était en tête du Bel 20 à la mi-séance. Hors indice, Pinguin Lutosa était en hausse dans de maigres volumes. BRUXELLES BAISSES Au rang des actions en recul, les valeurs financières belges suivaient la tendance européenne et perdaient des points. En queue de Bel 20, Dexia, Ageas et KBC se tenaient la main. Hors indice, Exmar trébuchait à quelques jours de la présentation de ses résultats. MARCHES AMERICAINS La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, stimulée par des résultats d'entreprises plus solides qu'espéré, qui lui ont permis de surmonter des inquiétudes grandissantes autour la dette américaine: le Dow Jones a gagné 0,34% et le Nasdaq 0,98%. MARCHES DES CHANGES L'euro se repliait lundi face au dollar, à l'approche d'un sommet extraordinaire des dirigeants de la zone euro jeudi pour décider d'un deuxième plan d'aide à la Grèce, considéré comme un "événement à risque".