Le Dax allemand était bien orienté et confirmait ainsi son envolée de 9,5% le mois passé, son meilleur mois de janvier depuis 1975.

INFINEON

A Francfort, Infineon progressait après son rapport trimestriel. Le deuxième fabricant de semi-conducteurs en Europe a réalisé un bénéfice opérationnel de 141 millions EUR, en baisse de 20% mais supérieur au consensus de 127 millions EUR. Infineon s'attend à ce que le trimestre en cours livre des chiffres similaires.

ROCHE

A Zurich, Roche reculait après le publication de ses chiffres annuels. Son bénéfice net a progressé de 7% à 9,5 milliards CHF. Ramené par action, le profit de 12,30 CHF est toutefois inférieur au consensus de 12,46 CHF. Pour 2012, Roche table sur une croissance de 6 à 9% de ses bénéfices mais fait également état d'un environnement de marché difficile.

BEKAERT

Bekaert se distinguait au sein du Bel 20 avec un bond de près de 5% à la mi-séance, le tréfileur profitant notamment des bons chiffres économiques de la Chine. A noter que les autres valeurs industrielles comme Umicore ou Solvay étaient également bien orientées.

COLRUYT

Colruyt progressait légèrement après ses chiffres de vente trimestriels. Le distributeur a vu son chiffre d'affaires progresser de 6,7% au troisième trimestre, un peu moins que les 7% prévus en moyenne par les analystes. Colruyt a toutefois confirmé ses objectifs de résultats pour son exercice clos fin mars alors que les investisseurs tablaient sur une révision à al baisse.

D'IETEREN

D'Ieteren progressait après l'annonce que le groupe prendra la place de Omega Pharma au sein du Bel 20 en mars prochain. A noter que la place de Dexia au sein de l'indice bruxellois est également menacée.

Wall Street a terminé sur une note incertaine après la publication d'indicateurs décevants. La baisse inattendue de la confiance des consommateurs et de l'indice manufacturier de Chicago ont en effet refroidi l'optimisme des marchés.