Le Footsie était partagé à la mi-séance. Le repli des valeurs pétrolières était compensé par l'envolée des compagnies minières, le secteur des gagnant plus de 3% en Europe.

XSTRATA

A la base de cette envolée des actions minières, on retrouvait Xstrata. Le groupe minier a confirmé être en discussion avec Glencore, son principal actionnaire avec 34% du capital, en vue d'un rachat. Cette opération était dans l'air depuis l'annonce de l'introduction en Bourse de Glencore il y a près d'un an.

ROYAL DUTCH SHELL

A Amsterdam, Royal Dutch Shell se repliait après des trimestriels décevants. La première compagnie pétrolière européenne a réalisé un bénéfice net de 6,5 milliards USD entre octobre et décembre 2011, en baisse par rapport à la fin 2010 et inférieur au consensus des analystes.

KBC - NYRSTAR

KBC et Nyrstar se distinguaient au sein du Bel 20. La banque poursuivait sur son élan qui lui permis de s'apprécier de plus de 60% depuis le début de l'année tandis que Nyrstar profitait de la hausse du secteur minier après l'annonce d'une possible fusion entre Glencore et Xstrata.

BEKAERT

Bekaert chutait lourdement après l'annonce d'un plan de restructuration en Belgique et en Chine. Le groupe est surtout confronté à une chute des prix de vente des fils à scier destinés au secteur photovoltaïque. Au total, Bekaert envisage de supprimer 1850 emplois et d'économiser 100 millions EUR par an.

THROMBOGENICS

Hors de l'indice, Thrombogenics progressait sensiblement après avoir annoncé que l'autorité sanitaire américaine avait accordé le statut de Pririty Review à l'ocriplamsine, ce qui lui permet d'escompter une réponse beaucoup plus rapide à sa demande de comemrcialisation.

Les marchés américains ont débuté le mois de février sur une note positive. Les investisseurs ont surtout apprécié la nouvelle hausse de l'ISM manufacturier, qui est ressorti au plus haut depuis juin. D'autant plus que le même constat a pu être fait pour ce même indice en Chine et en Europe.

Le Footsie était partagé à la mi-séance. Le repli des valeurs pétrolières était compensé par l'envolée des compagnies minières, le secteur des gagnant plus de 3% en Europe.XSTRATAA la base de cette envolée des actions minières, on retrouvait Xstrata. Le groupe minier a confirmé être en discussion avec Glencore, son principal actionnaire avec 34% du capital, en vue d'un rachat. Cette opération était dans l'air depuis l'annonce de l'introduction en Bourse de Glencore il y a près d'un an.ROYAL DUTCH SHELLA Amsterdam, Royal Dutch Shell se repliait après des trimestriels décevants. La première compagnie pétrolière européenne a réalisé un bénéfice net de 6,5 milliards USD entre octobre et décembre 2011, en baisse par rapport à la fin 2010 et inférieur au consensus des analystes.KBC - NYRSTARKBC et Nyrstar se distinguaient au sein du Bel 20. La banque poursuivait sur son élan qui lui permis de s'apprécier de plus de 60% depuis le début de l'année tandis que Nyrstar profitait de la hausse du secteur minier après l'annonce d'une possible fusion entre Glencore et Xstrata.BEKAERTBekaert chutait lourdement après l'annonce d'un plan de restructuration en Belgique et en Chine. Le groupe est surtout confronté à une chute des prix de vente des fils à scier destinés au secteur photovoltaïque. Au total, Bekaert envisage de supprimer 1850 emplois et d'économiser 100 millions EUR par an.THROMBOGENICSHors de l'indice, Thrombogenics progressait sensiblement après avoir annoncé que l'autorité sanitaire américaine avait accordé le statut de Pririty Review à l'ocriplamsine, ce qui lui permet d'escompter une réponse beaucoup plus rapide à sa demande de comemrcialisation.Les marchés américains ont débuté le mois de février sur une note positive. Les investisseurs ont surtout apprécié la nouvelle hausse de l'ISM manufacturier, qui est ressorti au plus haut depuis juin. D'autant plus que le même constat a pu être fait pour ce même indice en Chine et en Europe.