La Bourse d'Amsterdam se distinguait à la mi-séance, l'AEX profitant de l'envolée de TNT Express et de Post NL, son premier actionnaire.

TNT EXPRESS
TNT Express s'envolait de plus de 50% après avoir rejeté une offre de rachat de UPS. L'Américain proposait 9 EUR par action pour le numéro deux européen de la livraison de colis, soit une valorisation totale de 4,9 milliards EUR

CARLSBERG
A Copenhague, Carlsberg était hésitant à la suite de résultats décevants. Le brasseur danois a vu son bénéfice opérationnel reculer de 4,2% à 9,8 milliards DKK en 2011. Carlsberg a surtout souffert de la faiblesse des ventes en Russie en raison d'une plus grande réglementation. Le Danois est pour rappel leader de marché en Russie.

KBC-SOLVAY
En tête des hausses au sein du Bel20, on retrouvait KBC profitant du rebond des financières et Solvay qui continuait de surfer sur la vague de son rapport annuel de jeudi passé. Le titre du groupe chimique flirtait avec la barre des 90 EUR.

DEXIA
Dexia fermait par contre la marche au sein du Bel20 à al suite de rumeurs selon lesquels les négociations entre Dexia et Qatar National Bank pour la revente de DenizBank seraient suspendues.

BRUXELLES AGEAS
Ageas était hésitant à la mi-séance. L'assureur a publié des chiffres marqués par une perte nette de 578 millions EUR consécutive à des dépréciations de 627 millions EUR sur la dette grecque. Ageas a toutefois maintenu son dividende à 0,08 EUR par action.


Les marchés américains ont clôturé sur une note indécise vendredi après avoir connu une nette hausse la veille. Les investisseurs se montrés déçus après l'annonce d'un indice des indicateurs avancés moins bon que prévu pour le mois de janvier.

La Bourse d'Amsterdam se distinguait à la mi-séance, l'AEX profitant de l'envolée de TNT Express et de Post NL, son premier actionnaire. TNT EXPRESS TNT Express s'envolait de plus de 50% après avoir rejeté une offre de rachat de UPS. L'Américain proposait 9 EUR par action pour le numéro deux européen de la livraison de colis, soit une valorisation totale de 4,9 milliards EUR CARLSBERG A Copenhague, Carlsberg était hésitant à la suite de résultats décevants. Le brasseur danois a vu son bénéfice opérationnel reculer de 4,2% à 9,8 milliards DKK en 2011. Carlsberg a surtout souffert de la faiblesse des ventes en Russie en raison d'une plus grande réglementation. Le Danois est pour rappel leader de marché en Russie. KBC-SOLVAY En tête des hausses au sein du Bel20, on retrouvait KBC profitant du rebond des financières et Solvay qui continuait de surfer sur la vague de son rapport annuel de jeudi passé. Le titre du groupe chimique flirtait avec la barre des 90 EUR. DEXIA Dexia fermait par contre la marche au sein du Bel20 à al suite de rumeurs selon lesquels les négociations entre Dexia et Qatar National Bank pour la revente de DenizBank seraient suspendues. BRUXELLES AGEAS Ageas était hésitant à la mi-séance. L'assureur a publié des chiffres marqués par une perte nette de 578 millions EUR consécutive à des dépréciations de 627 millions EUR sur la dette grecque. Ageas a toutefois maintenu son dividende à 0,08 EUR par action. Les marchés américains ont clôturé sur une note indécise vendredi après avoir connu une nette hausse la veille. Les investisseurs se montrés déçus après l'annonce d'un indice des indicateurs avancés moins bon que prévu pour le mois de janvier.