EUROPE

Du côté des actions, les valeurs bancaires, à l'image de BNP Paribas ou de Lloyds à Londres, étaient en retrait alors que leur exposition à la Grèce pourrait se révéler problématique en cas de défaut de cette dernière.

Sensibles aux événements de natures à ralentir le rythme de la croissance en Europe, les matières premières et le secteur de l'énergie étaient en petite forme en fin de matinée. BHP Billiton et Total étaient en recul.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, les valeurs évoluant en territoire négatif n'étaient pas légion en fin de matinée. Quelques actions défensives tiraient leur épingle du jeu. C'était le cas de AB Inbev et de Telenet.

Hors indice, Arseus était en petite hausse mais dans de faibles volumes.

BRUXELLES BAISSES

Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en recul, les bancaires étaient à nouveau délaissées par les investisseurs suite aux affres de la Grèce. KBC fermait la marche du Bel 20 à la mi-séance.

Hors indice, Galapagos glissait de quelques pourcents à la mi-séance.

MARCHES US

La Bourse de New York a fini sans direction vendredi, les investisseurs restant prudents malgré les assurances données par l'Allemagne et la France sur une aide à la Grèce: le Dow Jones a gagné 0,36% mais le Nasdaq a perdu 0,28%.

MARCHE DES CHANGES

Sur le marché des changes, l'euro perdait du terrain face au dollar lundi, alors que la mise en place d'un nouveau plan d'aide de l'Union européenne à la Grèce n'était pas encore finalisée après la réunion des ministres des Finances de dimanche.

EUROPEDu côté des actions, les valeurs bancaires, à l'image de BNP Paribas ou de Lloyds à Londres, étaient en retrait alors que leur exposition à la Grèce pourrait se révéler problématique en cas de défaut de cette dernière. Sensibles aux événements de natures à ralentir le rythme de la croissance en Europe, les matières premières et le secteur de l'énergie étaient en petite forme en fin de matinée. BHP Billiton et Total étaient en recul.BRUXELLES HAUSSESA Bruxelles, les valeurs évoluant en territoire négatif n'étaient pas légion en fin de matinée. Quelques actions défensives tiraient leur épingle du jeu. C'était le cas de AB Inbev et de Telenet.Hors indice, Arseus était en petite hausse mais dans de faibles volumes.BRUXELLES BAISSES Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en recul, les bancaires étaient à nouveau délaissées par les investisseurs suite aux affres de la Grèce. KBC fermait la marche du Bel 20 à la mi-séance.Hors indice, Galapagos glissait de quelques pourcents à la mi-séance.MARCHES USLa Bourse de New York a fini sans direction vendredi, les investisseurs restant prudents malgré les assurances données par l'Allemagne et la France sur une aide à la Grèce: le Dow Jones a gagné 0,36% mais le Nasdaq a perdu 0,28%.MARCHE DES CHANGESSur le marché des changes, l'euro perdait du terrain face au dollar lundi, alors que la mise en place d'un nouveau plan d'aide de l'Union européenne à la Grèce n'était pas encore finalisée après la réunion des ministres des Finances de dimanche.