L'Eurostoxx et le Cac40 profitaient de leur surpondération en valeurs financières. L'espoir d'une résolution de la crise dopait en effet le secteur bancaire de plus de 2%.

BNP PARIBAS

BNP Paribas justement progressait dans le sillage du secteur bancaire européen. La progression des banques hexagonales était toutefois freinée par un rapport de Standard & Poor's qui estime que la France pourrait perdre sa notation AAA dans le scénario du pire.

SAFRAN

Toujours à Paris, Safran chutait de x% après avoir pourtant annoncé une hausse de 5,2% du chiffre d'affaires au troisième trimestre à 2,73 milliards EUR. L'équipementier spécialisé dans l'aéronautique a également confirmé ses objectifs 2011 et indiquait que ses négociations avec Thales concernant un échange d'actifs se poursuivaient.

DEXIA - KBC

A Bruxelles, Dexia et KBC dopaient le Bel 20. Les deux valeurs financières profitaient de l'embellie du secteur bancaire en Europe dans le sillage des attentes des investisseurs concernant une décision globale et définitive à la crise des dettes souveraines dans la zone euro.

ATENOR

Hors de l'indice, Atenor chutait lourdement après que la chambre du conseil de Bruxelles a renvoyé en correctionnelle la société immobilière et l'assureur P&V. Le parquet suspecte les deux entreprises de fraude fiscale, de faux en écriture et de faillite frauduleuse.

RETAIL ESTATES

Dans le même secteur, Retail Estates progressait après avoir annoncé plusieurs investissements pour un montant total de 55 millions EUR. La sicafi va acquérir et développer un projet de complexe commercial à Tongres, construire un nouveau retailpark à Bruges et agrandir un complexe commercial situé à Namur.

Et on termine ce tour des marchés par les États-Unis où les indices boursiers ont clôturé sur une note mitigée à l'image des craintes sur la situation de la zone euro et a contrario des bons chiffres économiques. Les inscriptions hebdomadaires sont ainsi ressorties en baisse tandis que les indicateurs avancés ont progressé conformément aux attentes en septembre. L'indice de la Fed de la Philadelphie s'est très nettement amélioré, ce qui témoigne d'une reprise de l'activité industrielle.