DEXIA - COLRUYT
Au rang des valeurs, tournons-nous tout d'abord vers Bruxelles où c'était évidemment le rouge qui primait. Les valeurs bancaires, à l'image de Dexia, étaient particulièrement pénalisées. Mais c'est Colruyt qui affichait la baisse la plus significative à la mi-séance. Le groupe a annoncé des prévisions de bénéfice net beaucoup plus prudentes qu'attendu : 338 millions d'euros contre un consensus de plus de 356 millions.

4 Energy Invest - Eckert-Ziegler
C'est clair il fallait chercher pour trouver des titres qui obtenaient la confiance des investisseurs ce jeudi à Bruxelles. C'était le cas notamment, hors indice, pour 4 Energy ou encore pour Eckert-Ziegler.

Société générale - Deutsche Bank
Ailleurs en Europe, comme à Bruxelles, les investisseurs se détournaient des valeurs bancaires. Société générale à Paris ou Deutsche Bank à Francfort en sont des illustrations.

RIO Tinto - BHP Billiton
Un autre secteur a aussi particulièrement souffert ce jeudi matin, il s'agit du secteur minier en raison des nouvelles inquiétudes concernant la croissance mondiale. Les titres Rio Tinto et BHP Billiton étaient boudé par les investisseurs.

USA
Aux Etats-Unis, les principaux indices américains ont clôturé dans le rouge mercredi soir sur fond de déception par rapport aux mesures annoncées par la FED

EURO
Enfin sur le marché des changes l'euro montrait encore une fois de sérieux signes de faiblesse ce jeudi. La monnaie unique a même atteint son niveau le plus bas depuis 7 mois face au dollar et depuis 10 ans face au Yen.