Le Dax se distinguait de nouveau. L'indice allemand profitait du rebond de ses électriciens E.ON et RWE.

BP

A Londres, BP reculait après qu'un tribunal ait débouté le groupe pétrolier qui avait poursuivi Transocean afin qu'ils contribuent aux 40 milliards USD de dégâts causés par la catastrophe pétrolière dans le Golfe du Mexique en 2010. Transocean était propriétaire de la plateforme quia explosé.

BNP PARIBAS

A Paris, BNP Paribas était également à la traîne dans le sillage d'un secteur bancaire quelque peu à la peine ce vendredi. La première banque française était de plus affectée par un abaissement de recommandation des analystes de JP Morgan ont dorénavant un conseil neutre.

UCB

A Bruxelles, UCB menait les hausses au sein du Bel20, le titre suscitant l'intérêt des ivnestisseurs après sa baisse de quelques pour cent depuis le début de l'année .

DEXIA-BEKAERT

A l'autre bout de l'indice, on retrouvait Dexia et Bekaert qui abandonnaient un peu plus de 1% à la mi-séance.

QUEST FOR GROWTH

Hors de l'indice, Quest for Growth a publié un rendement sur fonds propres négatif de -12% en 2011 tandis que sa valeur intrinsèque a baissé à 7,90 EUR par titre. Ces chiffres n'ont toutefois pas effrayé les analystes de KBC Securities qui ont relevé leur recommandation de accumuler à acheter.

Les marchés américains ont clôturé en baisse jeudi sur fonds d'indicateurs économiques mitigés. Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont progressé plus que prévu à 377000. Les indicateurs avancés ont accéléré leur progression avec une hausse de 0,4% en décembre contre 0,2% en novembre. Mais els économistes tablaient sur un chiffre meilleur encore avec un consensus de 0,7%.