BOURSES EUROPEENNESA Amsterdam, SBM Offshore s'effondrait après avoir prévenu qu'elle subirait une perte nette au premier semestre en raison de la comptabilisation d'une provision de 450 millions USD pour 2 plateformes offshore. A Paris, Air France s'écroulait également après ses trimestriels. La compagnie aérienne a publié une perte opérationnelle de 145 millions EUR pour le deuxième trimestre alors que les analystes tablaient sur un bénéfice de 43 millions EUR.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, Delhaize progressait à contre-courant de la tendance après avoir reçu le feu vert des autorités lui permettant de finaliser la reprise du distributeur serbe Delta Maxi.

Cofinimmo se distinguait également au sein du Bel 20 après avoir annoncé que l'agrément de sa filiale Pubstone en tant que sicafi institutionnelle doperait sa valeur intrinsèque de 2,59 EUR par action.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des actions en recul, Bekaert plongeait de nouveau à la vieille de l'annonce de ses résultats trimestriels.

Hors de l'indice, Melexis se repliait après la publication de trimestriels tout juste ne ligne avec les attentes. Le groupe s'est également montré relativement prudent pour le second semestre tablant sur un ralentissement de la croissance par rapport aux 6 premiers mois de l'année.

MARCHES AMERICAINS

Les marchés américains ont chuté ce mercredi affectés par les discussions interminables sur le plafond de la dette américaine ainsi que par des statistiques inférieures aux attentes. Les commandes de biens durables ont ainsi chuté de 2,1% en juin contre une croissance de 0,3% prévue en moyenne par les économistes. Au rang des valeurs, Juniper s'est effondré de plus de 20% après l'annonce de chiffres trimestriels et de prévisions inférieurs aux attentes. L'équipementier a entrainé tout le secteur technologique avec lui. Le Dow Jones abandonné 1,59% tandis que le Nasdaq a accusé une chute de 2,65%.

MARCHES DES CHANGES

L'euro reculait légèrement par rapport au dollar poursuivant sa correction d'hier.