EUROPE

Du côté des actions, la Bourse de Paris était particulièrement chahutée en fin de matinée alors que les derniers résultats trimestriels tombaient.
Au rang des résultats décevants on relèvera ceux de Carrefour, qui s'est enfoncé dans le rouge au premier semestre, avec une perte nette de 249 millions d'euros, et a abaissé son objectif annuel de résultat opérationnel courant. L'Oréal était également source de déception ce matin après avoir fait état d'une faible progression de son résultat opérationnel semestriel et d'une marge en baisse, impactée par des dépenses de recherche accrues.

Tout n'était pas sombre sur la Bourse parisienne, Vivendi gagnait des points alors que le groupe a doublé son bénéfice net au premier semestre à 2,5 milliards d'euros, grâce à un gain de 1,2 milliard lié au règlement d'un différend en Pologne.
On relèvera aussi la très belle progression de Bouygues alors que le groupe diversifié a annoncé un projet de rachat sur ses propres actions d'un montant maximal de 1,25 milliard d'euros, qui va permettre à la famille fondatrice de se renforcer au capital sans bourse délier.
BRUXELLES HAUSSES
A Bruxelles, les secteurs les plus cycliques dominaient les valeurs en hausses. Bekaert et Nyrstar se partageaient la tête du Bel 20.

Hors indice, Option était en nette progression après la présentation de résultats moins mauvais qu'escompté et l'annonce d'un prochain achat.

BRUXELLES BAISSES
Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en baisse, Telenet fermait la marche du Bel 20 sur des prises de bénéfices.

Hors indice, Rentabiliweb était en recul malgré la présentation de bons résultats.
MARCHES AMERICAINS

La Bourse de New York a fini en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant de plus en plus convaincus de la volonté de la banque centrale américaine (Fed) d'agir pour relancer la croissance: le Dow Jones a gagné 0,18% et le Nasdaq 0,55%.
MARCHE DES CHANGES

Sur le marché des changes, l'euro se stabilisait face au dollar mercredi, dans un marché sans direction et prudent avant la diffusion des chiffres de l'inflation en zone euro pour août puis d'indicateurs aux Etats-Unis, dont les chiffres de l'emploi dans le secteur privé pour août.

EUROPE Du côté des actions, la Bourse de Paris était particulièrement chahutée en fin de matinée alors que les derniers résultats trimestriels tombaient. Au rang des résultats décevants on relèvera ceux de Carrefour, qui s'est enfoncé dans le rouge au premier semestre, avec une perte nette de 249 millions d'euros, et a abaissé son objectif annuel de résultat opérationnel courant. L'Oréal était également source de déception ce matin après avoir fait état d'une faible progression de son résultat opérationnel semestriel et d'une marge en baisse, impactée par des dépenses de recherche accrues. Tout n'était pas sombre sur la Bourse parisienne, Vivendi gagnait des points alors que le groupe a doublé son bénéfice net au premier semestre à 2,5 milliards d'euros, grâce à un gain de 1,2 milliard lié au règlement d'un différend en Pologne. On relèvera aussi la très belle progression de Bouygues alors que le groupe diversifié a annoncé un projet de rachat sur ses propres actions d'un montant maximal de 1,25 milliard d'euros, qui va permettre à la famille fondatrice de se renforcer au capital sans bourse délier. BRUXELLES HAUSSES A Bruxelles, les secteurs les plus cycliques dominaient les valeurs en hausses. Bekaert et Nyrstar se partageaient la tête du Bel 20. Hors indice, Option était en nette progression après la présentation de résultats moins mauvais qu'escompté et l'annonce d'un prochain achat.BRUXELLES BAISSES Toujours à Bruxelles, mais au rang des actions en baisse, Telenet fermait la marche du Bel 20 sur des prises de bénéfices. Hors indice, Rentabiliweb était en recul malgré la présentation de bons résultats. MARCHES AMERICAINS La Bourse de New York a fini en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant de plus en plus convaincus de la volonté de la banque centrale américaine (Fed) d'agir pour relancer la croissance: le Dow Jones a gagné 0,18% et le Nasdaq 0,55%. MARCHE DES CHANGES Sur le marché des changes, l'euro se stabilisait face au dollar mercredi, dans un marché sans direction et prudent avant la diffusion des chiffres de l'inflation en zone euro pour août puis d'indicateurs aux Etats-Unis, dont les chiffres de l'emploi dans le secteur privé pour août.