BOURSES EUROPEENNES
En Europe, RBS s'effondrait après avoir publié une perte nette de 1,4 milliard GBP pour le premier semestre, largement supérieur au déficit de 571 millions GBP attendu en moyenne par les analystes. A Milan, Telecom Italia progressait après avoir annoncé un ebitda de 3,05 milliards EUR pour le deuxième trimestre, mieux que le consensus de 3,00 milliards EUR.

BRUXELLES HAUSSES

A Bruxelles, aucune valeur du Bel 20 ne progressait. Hors de l'indice, Arseus se distinguait après d'excellents résultats semestriels. Son chiffre d'affaires a grimpé de 13,7% à 232,7 millions EUR tandis que son bénéfice net a bondi de 33% à 14 millions EUR.
Melexis progressait également légèrement après avoir perdu plus d'un quart de sa valeur ces deux dernières semaines.

BRUXELLES BAISSES

Au rang des actions en recul, Delhaize dégringolait après des chiffres décevants. Son chiffre d'affaires a reculé de 1,4% au premier semestre en raison de la faiblesse du billet vert. Son bénéfice net a reculé de 0,6% à 243 millions EUR.

Telenet plongeait également à son tour, le titre ne parvenant plus à faire face à la chute des marchés.

MARCHES AMERICAINS Les marchés actions américains ont subi un mini-krach hier replongeant les investisseurs dans la sombre période de 2008-début 2009. Ce plongeon a de nouveau été alimenté par les craintes sur l'économie mondiale et sur les dettes publiques des pays occidentaux. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont reculé respectivement de 4,31% à 11 383,68 points et de 5,08% à 2 556,39 points. De son côté, le S&P 500 a chuté de 4,78% à 1 200,07 pts ; sa plus mauvaise séance depuis février 2009.

MARCHES DES CHANGES L'euro rebondissait par rapport au billet repassant au-delà des 1,41 dollar pour un euro.