Comme de coutume lorsque la crise des dettes souveraines inquiète et que le secteur financier chute, l'Eurostoxx 50 est particulièrement malmené étant donné qu'il comprend de nombreuses banques et compagnies d'assurances comme BNP Paribas, Société générale, Banco Santander, Unicredit, Axa et Generali.

EUROPE BP Sur le marché des actions, BP chutait à Londres après l'annulation de la revente de ses actifs argentins au Chinois Cnooc pour 7 milliards USD. Cette annulation intervient alors que les dirigeants argentins ont l'intention d'obliger les sociétés pétrolières à rapatrier leurs revenus issus de l'exportation d'hydrocarbures.

EUROPE RYANAIR A Dublin, Ryanair progressait de plus de 4% après l'annonce d'un bénéfice net trimestriel en hausse de 22% à 440 millions EUR. La compagnie low cost a également relevé ses objectifs pour l'exercice 2011/2012 de 10% malgré les prix élevés du carburant.

BRUXELLES GBL A Bruxelles, GBL reculait au sein du Bel 20. La holding a publié des trimestriels en baisse en raison de la diminution des dividendes reçus de Lafarge et du report sur le quatrième trimestre d'une partie de la distribution de Total. Au 30 septembre, l'action GBL affichait une valeur intrinsèque de 66,04 EUR contre 80,96 EUR un an plus tôt.

BRUXELLES BEKAERT Bekaert était également à la peine à la mi-séance. Le titre du tréfileur courtraisien flirtait avec la barre des 30 EUR après que les analystes de ING ont abaissé leur recommandation sur la valeur de acheter à conserver.

BRUXELLES GALAPAGOS Hors de l'indice, Galapagos a annoncé qu'elle annoncerait les résultats cliniques de son étude de phase 2a pour le GLPG0634 le 22 novembre. Ces résultats sont très attendus par les investisseurs après déjà l'échec d'un autre candidat-médicament contre la polyarthrite rhumatoïde au même stade de développement au printemps dernier.

Les marchés d'actions américains ont clôturé en baisse vendredi sur fond d'inquiétudes sur la zone euro et sur l'économie en raison des chiffres de l'emploi moins bons que prévu au mois d'octobre aux Etats-Unis. Les créations d'emplois se sont élevées à 80 000 seulement au mois d'octobre contre 95 000 prévue par les économistes. Les indices Dow Jones et Nasdaq ont plié respectivement de 0,44% à 2 686,15 points et de 0,44% à 2 686,15 points.