EUROPE
Du côté des actions, les secteurs qui ont le plus souffert ces dernières séances étaient en toute logique plébiscitée par les investisseurs. C'était entre autre le cas du secteur bancaire. Des actions comme Société Générale ou Deutsche Bank profitaient d'achats à bon compte.

Par ailleurs, les valeurs minières étaient en progression dans le sillage de l'appréciation des cours des métaux précieux. BHP Billiton et Rio Tinto se portaient bien en fin de matinée.

BRUXELLES HAUSSES A Bruxelles, les valeurs bancaires étaient en tête du Bel 20 après deux séances de chute libre. KBC et Ageas se partageaient la première marche du podium.

Hors indice, Option poursuivait sur sa lancée et prenait encore quelques pourcents.

BRUXELLES BAISSES Chose assez exceptionnelle, aucune action du Bel 20 n'était en recul à la mi-séance. Les valeurs défensives qui ont bien résisté à la tempête boursière de ces deux derniers jours étaient toutefois en petite forme à l'image de Colruyt.

Hors indice, Galapagos reculait légèrement dans de faibles volumes.

MARCHES AMERICAINS
La Bourse de New York a fini en baisse pour la troisième séance d'affilée mardi, mais a résisté à la panique qui avait saisi les marchés la veille en Europe, où la crise de la dette ne cesse d'empirer: le Dow Jones a perdu 0,90% et le Nasdaq 0,26%.

MARCHE DES CHANGES
Sur le marché des changes, l'euro était en hausse mercredi face au billet vert, repassant au dessus du seuil de 1,40 dollar alors que les marchés continuaient de digérer l'intervention surprise la veille de la banque centrale suisse.