"Aujourd'hui, nous revoyons à la hausse notre prévision de croissance pour l'ensemble de l'industrie à un bénéfice de 2,8 milliards de dollars", soit environ 2 milliards d'euros, a déclaré le directeur général Giovanni Bisignani. En mars, l'association tablait sur une perte de l'ordre de 2,8 milliards de dollars après 9,4 milliards en 2009. "Il s'agit des premiers bénéfices depuis 2007", a-t-il souligné. "Mais avec une marge de 0,5%, ce sera modeste", a-t-il estimé.