Les principales Bourses européennes ont enregistré une vive correction ce lundi craignant une crise majeur du système financier chinois, et un net ralentissement de la deuxième économie du globe.

L'agence Chine Nouvelle a déclaré dimanche que la Chine disposait de liquidités amplement suffisantes pour faire face à la crise bancaire actuelle. En ajoutant que la banque centrale chinoise ne comptait pas utiliser ces liquidités dans l'immédiat.

Même si ces propos se veulent rassurants ils mettent surtout en exergue les soucis engendrés par le shadow banking, et laisse craindre la paralysie prochaine du système financier chinois suite au manque de confiance des organismes financiers entre eux. Les marchés craignent plus que tout un nouveau scénario à la " Lehman Brothers " en Chine.

Europe : Vodafone - Kabel Deutschland

Aux actions, le secteur télécoms était particulièrement animé. Vodafone a fait une offre de

7,7 milliards d'euros pour le rachat du câblo-opérateur allemand Kabel Deutschland, et renchéri donc ainsi sur la contre-offre de dernière minute de l'américain Liberty Global.

Europe : Deutsche Bank - Lafarge

Par ailleurs, le secteur bancaire était mis à mal par la forte remontée des taux d'intérêts de référence en Europe. Le taux de l'Espagne est repassé au-dessus de la barre des 5%, niveau qu'il n'avait plus franchi depuis 3 mois.

Lafarge était l'exception qui confirme la règle ce lundi. Le spécialiste des matériaux de construction était en progression alors qu'il va récupérer 533 millions d'euros pour la vente de son activité plâtre en Amérique du nord.

Bruxelles : Bekaert - KBC

A la Bourse de Bruxelles, le secteur financier était ébranlé dans l'indice Bel 20. Les craintes de voir le système financier chinois vaciller fait craindre de nouvelles secousses en Europe. KBC était la plus forte baisse dans l'indice Bel 20 ce lundi.

En fait, pas une seule action du Bel 20 ne voguait en territoire positif. Bekaert était en tête du Bel 20.

Bruxelles : Nyrstar

Hors indice, Nyrstar a présenté les contours de sa nouvelle organisation. Le groupe sera divisé en trois activités distinctes : mining, metals processing, marketing, sourcing & sales ; ce qui dopera son comité managérial de 2 personnes à 7 managers.

Etats-Unis

La Bourse de New York chutait lundi à l'ouverture, fragilisée par le repli sur les places asiatiques où les investisseurs s'inquiètent d'une crise de liquidités en Chine, et par la poussée des taux d'intérêt. La Bourse de Shanghai a notamment dévissé de 5,30%, sa plus forte baisse depuis le 31 août 2009.