Les Bourses d'Athènes et de Madrid ont perdu quelque 3% mercredi matin, après le plongeon de plus de 5% la veille. A Bruxelles, le Bel20 affichait mercredi matin un repli de 1,4%. Mardi déjà, les Bourses européennes étaient chahutées face aux risques de contagion de la crise à d'autres pays de la zone euro et à la chute des principales places européennes. Plusieurs rumeurs faisaient état d'une baisse de la notation de l'Espagne et du Portugal. Cette rumeur a été démentie, mais n'a apparemment pas apaisé les marchés. L'euro continuait également de perdre de sa valeur mercredi. La monnaie européenne valait 1,2949 dollar vers 10h30.

Les Bourses d'Athènes et de Madrid ont perdu quelque 3% mercredi matin, après le plongeon de plus de 5% la veille. A Bruxelles, le Bel20 affichait mercredi matin un repli de 1,4%. Mardi déjà, les Bourses européennes étaient chahutées face aux risques de contagion de la crise à d'autres pays de la zone euro et à la chute des principales places européennes. Plusieurs rumeurs faisaient état d'une baisse de la notation de l'Espagne et du Portugal. Cette rumeur a été démentie, mais n'a apparemment pas apaisé les marchés. L'euro continuait également de perdre de sa valeur mercredi. La monnaie européenne valait 1,2949 dollar vers 10h30.