Les Bourses européennes ont entamé la semaine sur un mouvement de consolidation après leur nette remontée de vendredi dans le sillage d'un rapport sur l'emploi américain au-dessus des attentes.

Le maître mot de ce matin était : prenez vos bénéfices !

EUROPE : Swatch - Imtech

Aux actions, le groupe horloger suisse Swatch était en nette progression en fin de matinée après la publication d'un bénéfice supérieur aux attentes des marchés pour l'année 2012, en progression de 26% à 1,6 milliard de francs suisses (1,2 milliard d'euros).

A contrario, le groupe de services industriels, Imtech plongeait littéralement de plus de 35%, réagissant à l'annonce d'une dépréciation de 100 millions d'euros sur ses projets en Pologne.

EUROPE : Acciona - Monte Paschi

Par ailleurs, les Bourses du sud de l'Europe continuaient de souffrir ce lundi.

En Espagne, Acciona perdait encore des point lundi en matinée après une chute de 13% vendredi, à la suite de mesures destinées à réduire l'endettement de l'Etat vis-à-vis du secteur énergétique.

En Italie, Monte Paschi cédait encore du terrain. Le scandale entourant la plus ancienne banque du monde risque de prendre de l'ampleur à trois semaines des élections législatives, un tribunal italien a jugé que le projet de la Banque d'Italie de recourir à des obligations pour renflouer la banque était illicite.

BRUXELLES : Cofinimmo - Umicore

A Bruxelles, les valeurs cycliques délaissées par les investisseurs au profit des valeurs défensives. Umicore fermait la marche du Bel 20, tandis que Cofinimmo faisait partie des rares actions en hausse dans l'indice bruxellois.

BRUXELLES : Alfacam

Hors indice, l'action Alfacam suspendue en fin de semaine dernière a repris sa cotation ce lundi, et force est de constater un certain soulagement des investisseurs. Alfacam, placée sous la protection de la loi sur la continuité des entreprises jusqu'au 5 février, a obtenu un délais supplémentaire de 3 mois auprès du tribunal de Commerce d'Anvers.

ETATS-UNIS

Wall Street a clôturé vendredi au-delà du seuil psychologique des 14.000 points pour la première fois depuis octobre 2007, portée notamment par une lecture optimiste d'un rapport mensuel sur l'emploi américain: le Dow Jones a avancé de 1,08% et le Nasdaq de 1,18%.

Si les courtiers ont été légèrement déçus vendredi par la hausse du taux de chômage à 7,9% et la progression plus molle que prévu de la création d'emploi, la révision à la hausse du nombre d'embauches au cours des deux derniers mois de l'année 2012 a rassuré. L'économie américaine a créé 157.000 emplois de plus qu'elle n'en a détruit en janvier, moins que le consensus, mais le chiffre des embauches pour le mois de décembre a été revu en hausse de 26%, à 196.000, et de plus de 53% en novembre, à 247.000.