L'abaissement de la note de la France par l'agence Moody's, une décision attendue depuis plusieurs mois, n'a qu'un effet marginal, étant déjà inscrite dans les cours.

Moody's a dégradé la note de la France à Aa1 au lieu de Aaa.

EUROPE : Carrefour - ArcelorMittal

Aux actions, Carrefour était en hausse après l'annonce de son retrait d'Indonésie. Le virage stratégique opéré par le groupe semble décidemment plaire aux investisseurs.

ArcelorMittal pâtit de perspectives maussades pour 2013. Le groupe a indiqué lundi que 2013 serait difficile à négocier.

EUROPE : Crédit Suisse - Société générale

Dans le secteur bancaire, les actions financières françaises étaient en léger replis en fin de matinée après la dégradation de la note de la France.

Toujours dans le secteur bancaire, Crédit Suisse décroche après l'annonce d'une réorganisation de sa division de gestion d'actifs.

BRUXELLES : Mobistar -Delhaize

A Bruxelles, les actions étaient partagées entre poursuivre leur rebond de la veille et replonger dans un nouveau mouvement baissier. L'indice Bel 20 manquait d'une tendance claire.

En tête des hausses Delhaize prenait moins d'1%, tandis que Mobistar fermait la marche.

BRUXELLES : IBA - Dexia

Hors indice, IBA continue de souffrir de ses déboires avec le fonds américain SK Capital, son partenaire dans la société conjointe IBA Molecular Imaging. Le fonds américain estime avoir été mal informé et demande à IBA?de couvrir des pertes supplémentaires de 24?millions d'euros.

Signalons également la descente aux enfers de l'action Dexia qui d'après les analystes d'ING n'aurait qu'une valeur de 0,01 euro.

ETAT-UNIS

Wall Street a bondi lundi, revigorée par des signes encourageants pour les négociations autour du budget américain et par un chiffre meilleur que prévu sur le logement aux Etats-Unis: le Dow Jones a gagné 1,65% et le Nasdaq 2,21%.

Les cours ont aussi été stimulés par le rebond surprise en octobre des ventes de logements anciens aux Etats-Unis, qui ont progressé de 2,1% par rapport au mois précédent, alors que la prévision médiane des analystes les donnait en baisse.