PVM Oil Futures, un courtier basé à Londres, a confirmé avoir été victime d'un "échange non autorisé". Résultat: il a perdu 10 millions de dollars et les cours de bourse aurait augmenté jusque 73,5 dollars le baril, mardi.

D'après Robin Bieber, le patron du courtier PVM Oil Futures, des volumes importants de contrats à terme ont été détenu par PVM comme résultat d'une série d'e transactions non autorisées.

Cela pourrait porter sur 9.000 lots (9 millions de barils) de brut Brent. Mardi, ces opérations non autorisés ont gonflé le cours du pétrole à 73,50 dollars. Un niveau plus atteint depuis 8 mois.

Cash.be