Quand la société de télécom Belgacom, rebaptisée Proximus, a fait son entrée en Bourse en 2004, le personnel a eu la possibilité d'acheter des actions de l'entreprise à un prix réduit de 16,66%, une proposition à laquelle a souscrit un employé sur trois. Ces actions produisent depuis 2004 un rendement annuel moyen de 5% environ. Elles sont rentables du fait des dividendes distribués (distribution des bénéfices) plus que de la hausse du cours.
...