Le gouvernement américain a injecté dans Citigroup des milliards de dollars durant la crise du crédit. L'Etat détient encore 7,7 milliards d'actions. Celles-ci seront mises sur le marché dans le courant de 2010. Le gouvernement américain réalisera une bonne opération lors de la vente: les actions ont été acquises à l'origine pour 25 milliards de dollars et ont désormais une valeur de 33,2 milliards de dollars.