Le flux massif engendré vers les livrets d'épargne se poursuit. Déjà en 2009, on avait constaté une hausse de l'épargne de 38,9 milliards d'euros. Les chiffres de huit banques montrent que l'apport était de nouveau de 10,8 milliards d'euros lors du premier trimestre de 2010 pour atteindre au moins 199,5 milliards d'euros. C'est une énorme somme d'argent qui représente 60 pc de la dette publique à rembourser. Les banquiers voient trois raisons à la popularité des livrets d'épargne. Tout d'abord, "l'augmentation est à attribuer à la capacité d'épargne des Belges", a expliqué BNP Paribas Fortis. Ensuite, il y a d'après Argenta, un déplacement des comptes qui viennent à échéance et des bons de caisse vers les livrets d'épargne. Enfin, beaucoup d'épargnants restent très prudents après la forte crise financière. "Le livret d'épargne restent une alternative sûre pour beaucoup d'entre eux", a ajouté Spaarbank Centea dans De Tijd. En outre, c'est la deuxième année que les grandes banques ont renforcé leur position sur le marché des livrets.

Le flux massif engendré vers les livrets d'épargne se poursuit. Déjà en 2009, on avait constaté une hausse de l'épargne de 38,9 milliards d'euros. Les chiffres de huit banques montrent que l'apport était de nouveau de 10,8 milliards d'euros lors du premier trimestre de 2010 pour atteindre au moins 199,5 milliards d'euros. C'est une énorme somme d'argent qui représente 60 pc de la dette publique à rembourser. Les banquiers voient trois raisons à la popularité des livrets d'épargne. Tout d'abord, "l'augmentation est à attribuer à la capacité d'épargne des Belges", a expliqué BNP Paribas Fortis. Ensuite, il y a d'après Argenta, un déplacement des comptes qui viennent à échéance et des bons de caisse vers les livrets d'épargne. Enfin, beaucoup d'épargnants restent très prudents après la forte crise financière. "Le livret d'épargne restent une alternative sûre pour beaucoup d'entre eux", a ajouté Spaarbank Centea dans De Tijd. En outre, c'est la deuxième année que les grandes banques ont renforcé leur position sur le marché des livrets.