Presque toutes les sociétés de portefeuille belges détiennent des participations dans des entreprises non cotées en Bourse, directement ou indirectement, via des fonds spécialisés. " Il est difficile d'établir avec certitude les segments des portefeuilles qui ont apporté le plus de rendement aux actionnaires par le passé, reconnaît Tom Simonts, senior financial economist au KBC Group. Mais en moyenne, les participations non cotées en Bourse devraient afficher un retour supérieur au segment coté car le potentiel de création de valeur y est plus important. "
...