Selon la récente réglementation européenne MiFID2, les institutions financières sont tenues de fournir à leurs clients un rapport détaillé des frais générés par leurs investissements en 2018. Plusieurs banques l'ont déjà fourni. Les frais doivent y être exprimés sous forme de pourcentage des actifs investis ainsi qu'en montants absolus. L'Europe opte de cette façon pour la transparence et pour une structure de coûts claire, l'objectif ultime étant d'aider et de protéger les investisseurs.
...