La Belgique a attiré l'an dernier 34 milliards de dollars (26,3 milliards d'euros) d'investissements étrangers, soit le même montant qu'en 2005. En 2008, ce montant s'élevait encore à 110 milliards de dollars (85,2 milliards d'euros), après avoir atteint un record historique de 118 milliards de dollars l'année précédente. Cette mauvaise performance a fait reculer la Belgique de la deuxième à la dixième place des pays bénéficiant le plus d'investissements. En 2008, elle n'était précédée que par les Etats-Unis. Mais elle a dû céder du terrain face à la China, à la France, à Hong-Kong, au Royaume-uni, à la Russie, à l'Allemagne, à l'Arabie saoudite et à l'Inde. Une autre mauvaise nouvelle est que les investissements belges à l'étranger semblent s'être totalement asséchés. Les entreprises belges ont même rapatrié l'an dernier 15 milliards de de dollars de capital, selon le rapport de la CNUCED.