Les principales Bourses européennes étaient en recul à la mi-séance ce vendredi, les investisseurs continuant à ruminer la signification pour la croissance économique des baisses de taux simultanées des banques centrales en Europe et en Chine, et des mesures prises par la banque d'Angleterre.

Les marchés se mettent par contre à douter de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) s'engager à son tour sur la voie de l'assouplissement monétaire, surtout si les chiffres de l'emploi publiés cet après-midi vont dans le sens d'une amélioration.

Les indices français et allemand étaient en petite baisse de 0,50% à la mi-séance tandis que l'AEX d'Amsterdam était de justesse en territoire positif.

Europe

Aux actions, Peugeot était en chute libre à la mi-journée après avoir à nouveau présenté des chiffres inquiétants. Morosité européenne et arrêt des activités en Iran ont contribué au fort recul des ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën au premier semestre. Le groupe automobile devrait annoncer de nouvelles mesures d'économies dans un avenir proche.

A Paris toujours, Air-France KLM était en progression après avoir annoncé une hausse du trafic de passagers et avoir conclu un accord avec les syndicats sur le plan de restructuration en cours.

Bruxelles

A Bruxelles, les valeurs défensives étaient en hausse tandis que les cycliques étaient délaissées par les investisseurs.

Nyrstar et Bekaert étaient les lanterne rouge du Bel 20 à la mi-séance, tandis qu'ABInbev et Colruyt s'affichaient de justesse en hausse.

K.H.

Les principales Bourses européennes étaient en recul à la mi-séance ce vendredi, les investisseurs continuant à ruminer la signification pour la croissance économique des baisses de taux simultanées des banques centrales en Europe et en Chine, et des mesures prises par la banque d'Angleterre. Les marchés se mettent par contre à douter de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) s'engager à son tour sur la voie de l'assouplissement monétaire, surtout si les chiffres de l'emploi publiés cet après-midi vont dans le sens d'une amélioration. Les indices français et allemand étaient en petite baisse de 0,50% à la mi-séance tandis que l'AEX d'Amsterdam était de justesse en territoire positif.EuropeAux actions, Peugeot était en chute libre à la mi-journée après avoir à nouveau présenté des chiffres inquiétants. Morosité européenne et arrêt des activités en Iran ont contribué au fort recul des ventes mondiales de PSA Peugeot Citroën au premier semestre. Le groupe automobile devrait annoncer de nouvelles mesures d'économies dans un avenir proche.A Paris toujours, Air-France KLM était en progression après avoir annoncé une hausse du trafic de passagers et avoir conclu un accord avec les syndicats sur le plan de restructuration en cours.BruxellesA Bruxelles, les valeurs défensives étaient en hausse tandis que les cycliques étaient délaissées par les investisseurs.Nyrstar et Bekaert étaient les lanterne rouge du Bel 20 à la mi-séance, tandis qu'ABInbev et Colruyt s'affichaient de justesse en hausse.K.H.