Au niveau économique, l'indice Zew mesurant la confiance des investisseurs de la zone euro a progressé davantage que prévu ce mois pour une neuvième hausse consécutive.

Europe : Unilever

Le numéro deux mondial des biens de consommation courante a profité d'un rapport trimestriel meilleur que prévu avec une croissance organique de 4,1% contre un consensus de 3,9%. Sur l'ensemble de l'année, son bénéfice par action a atteint 1,58 euro contre une prévision moyenne de 1,53 euro.

Europe : SAP - Alstom

SAP, le leader mondial des logiciels d'entreprises, a souffert du report de 2015 à 2017 de ses objectifs de rentabilité à cause des investissements nécessaires dans le cloud.

Alstom a plongé à la suite de prévisions décevantes, le conglomérat français anticipant une croissance modeste en 2013-2014 et un recul de sa rentabilité en 2014-2015.

Bruxelles : UCB - AB InBev

À Bruxelles, UCB s'est repris après avoir annoncé le remboursement anticipé d'une émission obligataire de 500 millions.

AB InBev a fini en légère hausse malgré les chiffres décevants annoncés par SAB Miller, son principal challenger au niveau mondial.

Bruxelles : GDF Suez - TiGenix

GDF Suez a pesé sur le Bel20 alors que selon son PDG, Gérard Mestrallet, a démenti les rumeurs d'importantes acquisitions hors d'Europe, notamment concernant un intérêt pour le groupe pétrolier canadien Talisman Energy.

Après une nouvelle envolée en cours de séance, TiGenix a corrigé en fin de journée mais affiche toujours une progression de près de 250% en 3 mois.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient sans tendance claire partagés entre le relèvement des prévisions de croissance du Fonds monétaire international et des chiffres de société assez mitigés.

États-Unis : Johnson & Johnson

Le leader mondial de la santé a fait mieux que prévu au 4e trimestre mais sa fourchette de prévision pour 2014 a déçu. Johnson & Johnson prévoit ainsi de réaliser un bénéfice par action compris entre 5,75 et 5,85 dollars contre un consensus de 5,86 dollars.

Au niveau économique, l'indice Zew mesurant la confiance des investisseurs de la zone euro a progressé davantage que prévu ce mois pour une neuvième hausse consécutive. Europe : Unilever Le numéro deux mondial des biens de consommation courante a profité d'un rapport trimestriel meilleur que prévu avec une croissance organique de 4,1% contre un consensus de 3,9%. Sur l'ensemble de l'année, son bénéfice par action a atteint 1,58 euro contre une prévision moyenne de 1,53 euro.Europe : SAP - Alstom SAP, le leader mondial des logiciels d'entreprises, a souffert du report de 2015 à 2017 de ses objectifs de rentabilité à cause des investissements nécessaires dans le cloud.Alstom a plongé à la suite de prévisions décevantes, le conglomérat français anticipant une croissance modeste en 2013-2014 et un recul de sa rentabilité en 2014-2015.Bruxelles : UCB - AB InBevÀ Bruxelles, UCB s'est repris après avoir annoncé le remboursement anticipé d'une émission obligataire de 500 millions.AB InBev a fini en légère hausse malgré les chiffres décevants annoncés par SAB Miller, son principal challenger au niveau mondial.Bruxelles : GDF Suez - TiGenix GDF Suez a pesé sur le Bel20 alors que selon son PDG, Gérard Mestrallet, a démenti les rumeurs d'importantes acquisitions hors d'Europe, notamment concernant un intérêt pour le groupe pétrolier canadien Talisman Energy.Après une nouvelle envolée en cours de séance, TiGenix a corrigé en fin de journée mais affiche toujours une progression de près de 250% en 3 mois.États-Unis : tendanceLes marchés américains évoluaient sans tendance claire partagés entre le relèvement des prévisions de croissance du Fonds monétaire international et des chiffres de société assez mitigés.États-Unis : Johnson & JohnsonLe leader mondial de la santé a fait mieux que prévu au 4e trimestre mais sa fourchette de prévision pour 2014 a déçu. Johnson & Johnson prévoit ainsi de réaliser un bénéfice par action compris entre 5,75 et 5,85 dollars contre un consensus de 5,86 dollars.