Les marchés avaient depuis quelques jours déjà intégrés une prochaine baisse taux. Du coup, les investisseurs se sont plutôt arrêtés sur le discours de la BCE qui s'attend à une faible activité économique en zone euro pour plusieurs mois.

Les déclarations du président de la BCE, Mario Draghi, ont refroidi les marchés financiers. Ce dernier a balayé les espoirs de nouvelles mesures exceptionnelles de l'institution en indiquant que le conseil des gouverneurs n'en avait " pas discuté " lors de sa réunion jeudi. Mario Draghi a entre autre déclaré n'avoir " pas entrevu de signes de fuite de capitaux hors de la zone euro ", phénomène qui pourrait justifier des mesures exceptionnelles.

Les principaux indices boursiers qui avaient évolué en territoire positif la majeur partie de la séance ont pris un bouillon en fin de journée.

Europe

Aux actions, les grandes perdantes de la séance sont les valeurs bancaires qui avaient mis beaucoup d'espoir dans des mesures de relance exceptionnelles de la part des autorités monétaires européennes. BBVA était en net recul, tout comme BNP Paribas.

A Francfort, Volkswagen était néanmoins en progression de plus de 5% alors que les groupes automobiles Porsche et Volkswagen ont annoncé vouloir accélérer leur fusion. Porsche devrait normalement passer totalement aux mains de VW le 1er août prochain.

GKN s'envolait littéralement à la Bourse de Londres. Le producteur de composants pour Airbus a racheté la division moteur d'avions de Volvo pour 633 millions GBP. La société anglaise va procéder à la vente d'actions pour lever 140 millions GBP afin de financer en partie cet achat.

Bruxelles

A Bruxelles, les valeurs défensives étaient les seules à tirer leur épingle du jeux ce jeudi en fin de séance à l'image de Befimmo et UCB.

Au rang des baisses, on relèvera la contre-performance des valeurs cycliques qui étaient pourtant largement plébiscitées en début de séance boursière. Bekaert s'inscrit finalement en queue de Bel 20, alors que la Chine a baissé ses taux pour la deuxième fois en 1 mois afin de soutenir son économie.

Hors indice, MDxHealth a conclu un accord avec Merck KGaA autour du test MGMT de la société belge. Ce test a pour objectif l'identification des patients atteints d'un glioblastome. Il devrait être développé et commercialisé à l'échelle mondiale.

Etats-Unis

La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi malgré l'abaissement par la Banque centrale européenne (BCE) de son principal taux directeur à un niveau historiquement bas, dans une nouvelle tentative de relance. Même les bons chiffres de l'emploi américain n'ont pas redonné le sourire aux investisseurs. Les chiffres de l'emploi dans le secteur privé, compilés par la société de services informatiques ADP, ont pourtant dépassé les prévisions du marché. Les embauches se sont en effet accélérées en juin dans le secteur privé, les entreprises privées américaines créant ce mois-là 176.000 postes nets, soit 29% de plus qu'en mai, a indiqué ADP.

Karine Huet