Europe : EDF - Shire

EDF a chuté à la suite des déclarations d'Emmanuel macron, Ministre des Finances français, qui a indiqué ce mercredi que l'État envisageait des ventes d'actifs de 5 à 10 milliards au cours des 18 prochains mois. Les observateurs estiment que le gouvernement en pourra pas atteindre cet objectif sans céder des actions EDF.

Shire a de nouveau chuté alors le Conseil d'Administration d'AbbVie a officiellement recommandé à ses actionnaires de voter contre le rachat du groupe irlandais.

Europe : Nestlé - Carrefour

Nestlé a chuté en Bourse de Zurich, le géant suisse ayant vu sa croissance organique reculer à 4,5% sur 9 mois alors que les analystes misaient sur n maintien à 4,7% comme au cours des six premiers mois de l'année.

Carrefour a également ralenti la cadence, la croissance organique ressortant à 25,8% au troisième trimestre contre 4,9% au cours des trois mois précédent. Les investisseurs ne lui en ont toutefois pas tenu rigueur.

Bruxelles : AB InBev - Solvay

Ab InBev a rebondi après sa chute de ce mercredi.

Solvay n'a pas profité d'un rapport positif des analystes de Barclays qui ont relevé leur conseil à surpondérer et leur objectif de cours à 135 euros.

Bruxelles : Euronav - Deceuninck

Hors indice, Euronav a profité du récent redressement des tarifs de fret pétrolier, ce qui compensait le report de son introduction en Bourse de New-York en raison des conditions de marché difficiles.

Deceuninck a plongé malgré le feu vert des autorités russes et turques au rachat de Pimas.

États-Unis : tendance

Les marchés américains évoluaient en légère hausse à la mi-séance grâce aux commentaires de James Bullard et à des indicateurs meilleurs que prévu, les inscriptions hebdomadaires au chômage ayant chuté alors que la production industrielle a rebondi de 1% en septembre.

États-Unis : Netflix

Netflix plongeait à la suite d'inscriptions décevantes au 3e trimestre, avec 3 millions de nouveaux utilisateurs contre une prévision de 3,7 millions, et de l'annonce du lancement par HBO (Time Warner) d'un service concurrent.

Europe : EDF - ShireEDF a chuté à la suite des déclarations d'Emmanuel macron, Ministre des Finances français, qui a indiqué ce mercredi que l'État envisageait des ventes d'actifs de 5 à 10 milliards au cours des 18 prochains mois. Les observateurs estiment que le gouvernement en pourra pas atteindre cet objectif sans céder des actions EDF.Shire a de nouveau chuté alors le Conseil d'Administration d'AbbVie a officiellement recommandé à ses actionnaires de voter contre le rachat du groupe irlandais.Europe : Nestlé - Carrefour Nestlé a chuté en Bourse de Zurich, le géant suisse ayant vu sa croissance organique reculer à 4,5% sur 9 mois alors que les analystes misaient sur n maintien à 4,7% comme au cours des six premiers mois de l'année.Carrefour a également ralenti la cadence, la croissance organique ressortant à 25,8% au troisième trimestre contre 4,9% au cours des trois mois précédent. Les investisseurs ne lui en ont toutefois pas tenu rigueur.Bruxelles : AB InBev - SolvayAb InBev a rebondi après sa chute de ce mercredi.Solvay n'a pas profité d'un rapport positif des analystes de Barclays qui ont relevé leur conseil à surpondérer et leur objectif de cours à 135 euros.Bruxelles : Euronav - DeceuninckHors indice, Euronav a profité du récent redressement des tarifs de fret pétrolier, ce qui compensait le report de son introduction en Bourse de New-York en raison des conditions de marché difficiles.Deceuninck a plongé malgré le feu vert des autorités russes et turques au rachat de Pimas.États-Unis : tendanceLes marchés américains évoluaient en légère hausse à la mi-séance grâce aux commentaires de James Bullard et à des indicateurs meilleurs que prévu, les inscriptions hebdomadaires au chômage ayant chuté alors que la production industrielle a rebondi de 1% en septembre. États-Unis : NetflixNetflix plongeait à la suite d'inscriptions décevantes au 3e trimestre, avec 3 millions de nouveaux utilisateurs contre une prévision de 3,7 millions, et de l'annonce du lancement par HBO (Time Warner) d'un service concurrent.