Fortis (2,95) et Dexia (6,00) bénéficiaient de cette surprise et bondissaient de 5,7 et 7,3 pc, le BEL 20 gagnant 2 pc à 2.218 points. Les résultats de Delhaize (50,36) étaient salués par un recul de 0,6 pc alors que Colruyt (154,90) s'appréciait de 0,4 pc ; les poids lourds AB InBev (27,05) et GDF Suez (26,81) progressant de 0,2 et 1,1 pc. Solvay (69,70) reperdait 0,5 pc, rejointe par UCB (23,51) qui était négative de 0,3 pc ; Mobistar (44,10) reculant de 0,5 pc à l'inverse de Belgacom (25,00) et Telenet (16,37) qui remontaient de 1 et 0,7 pc. Umicore (18,72) valait 1,1 pc de plus que la veille mais, Nyrstar (6,31) était négative de 0,6 pc (avant de revenir à son point de départ).

Deceuninck (2,20) et Recticel (4,34) gagnaient 2,3 pc supplémentaires chacune tandis que Galapagos (7,71) remontait de 3,5 pc et IBA (6,78) de 1,5 pc. D'Ieteren (155,94) et Bekaert (89,80) étaient positives de 2,2 et 2,7 pc alors que Euronav (13,53) et la CMB (22,54) gagnaient 3,2 et 1 pc. Option (1,89) reperdait un peu plus de 2 pc comme RealDolmen (16,55) ; Alfacam (6,90) cédant 1,7 pc dans un marché fort étroit. Barco (33,61) progressait enfin de pratiquement 2 pc alors que Agfa-Gevaert (2,75) ajoutait 7,4 pc aux 10,3 pc qu'elle avait déjà engrangés la veille lors d'une séance animée, plus de 820.000 exemplaires ayant déjà été négociés dans cette dernière.

L'euro s'inscrivait à 1,4405 USD dans la matinée de jeudi, contre 1,4379 USD la veille vers 16H30. L'once d'or gagnait 3,60 dollars à 965,10 dollars et le lingot se négociait autour de 21.535 euros, en progrès de 40 euros.