L'appel à l'aide de l'Espagne à l'Europe pour renflouer ses caisses tarde à se concrétiser ce qui pèse également sur le moral des investisseurs.

EUROPE : ARM Holdings - Michelin

Aux actions, l'action ARM Holdings prenait près de 5% à Londres. Le concepteur britannique de microprocesseurs utilisés notamment par nombre de tablettes et de " smartphones " Apple et Samsung a fait état de comptes supérieurs aux attentes au titre du 3ème trimestre 2012.

Sur la période, ARM Holdings a enregistré des ventes en hausse de 18% et sa marge opérationnelle est restée parfaitement stable à 44,6%. La tendance du trimestre est donc plus dynamique que celle des neuf premiers mois de l'année.

Dans la même veine, Michelin était en nette progression après des chiffres trimestriels rassurants. Les revenus du spécialiste des pneus ont cru de 5,7% pour un chiffre d'affaires de 5,44 millions d'euros, ce qui est nettement supérieur aux attentes du marché.

EUROPE : Norsk Hydro ASA - Michelin

Toutes les sociétés n'ont pas publié des chiffres de nature à rassurer les marchés. C'est le cas de Norsk Hydro ASA. Le troisième producteur d'aluminium européen a publié une perte de 277 millions de couronnes au troisième trimestre contre un bénéfice de 997 millions de

BRUXELLES : Mobistar

A Bruxelles, dans l'indice Bel 20, les résultats de Mobistar sont bien accueillis par le marché. Ils sont en ligne avec les attentes mais le nombre de clients est en légère progression dans l'ADSL et les abonnements téléphoniques. Pour le troisième trimestre 2012, Mobistar a réalisé un chiffre d'affaires total consolidé de 397,6 millions d'euros, contre 405,2 millions il y a un an.

BRUXELLES : Umicore

Toujours dans l'indice, les résultats d'Umicore ne sont par contre pas applaudi alors que le groupe s'est montré très prudent pour le trimestre à venir suite à des conditions de marché difficiles. Au cours du troisième trimestre 2012, les revenus d'Umicore ont augmenté de 2% par rapport à la même période en 201, ce qui correspond aux attentes du marché.

ETATS-UNIS

La Bourse de New York a clôturé en timide hausse lundi, les investisseurs faisant preuve de prudence face à des résultats d'entreprises semblant refléter un ralentissement de la croissance: le Dow Jones a grappillé 0,02% et le Nasdaq 0,38%.

On relèvera la performance hors norme du producteur de charbon Peabody Energy qui a grimpé de 11,82% à 28,95 dollars après avoir diffusé des performances et des prévisions dépassant les estimations des analystes.

L'appel à l'aide de l'Espagne à l'Europe pour renflouer ses caisses tarde à se concrétiser ce qui pèse également sur le moral des investisseurs. EUROPE : ARM Holdings - MichelinAux actions, l'action ARM Holdings prenait près de 5% à Londres. Le concepteur britannique de microprocesseurs utilisés notamment par nombre de tablettes et de " smartphones " Apple et Samsung a fait état de comptes supérieurs aux attentes au titre du 3ème trimestre 2012. Sur la période, ARM Holdings a enregistré des ventes en hausse de 18% et sa marge opérationnelle est restée parfaitement stable à 44,6%. La tendance du trimestre est donc plus dynamique que celle des neuf premiers mois de l'année. Dans la même veine, Michelin était en nette progression après des chiffres trimestriels rassurants. Les revenus du spécialiste des pneus ont cru de 5,7% pour un chiffre d'affaires de 5,44 millions d'euros, ce qui est nettement supérieur aux attentes du marché.EUROPE : Norsk Hydro ASA - MichelinToutes les sociétés n'ont pas publié des chiffres de nature à rassurer les marchés. C'est le cas de Norsk Hydro ASA. Le troisième producteur d'aluminium européen a publié une perte de 277 millions de couronnes au troisième trimestre contre un bénéfice de 997 millions de BRUXELLES : MobistarA Bruxelles, dans l'indice Bel 20, les résultats de Mobistar sont bien accueillis par le marché. Ils sont en ligne avec les attentes mais le nombre de clients est en légère progression dans l'ADSL et les abonnements téléphoniques. Pour le troisième trimestre 2012, Mobistar a réalisé un chiffre d'affaires total consolidé de 397,6 millions d'euros, contre 405,2 millions il y a un an. BRUXELLES : UmicoreToujours dans l'indice, les résultats d'Umicore ne sont par contre pas applaudi alors que le groupe s'est montré très prudent pour le trimestre à venir suite à des conditions de marché difficiles. Au cours du troisième trimestre 2012, les revenus d'Umicore ont augmenté de 2% par rapport à la même période en 201, ce qui correspond aux attentes du marché.ETATS-UNISLa Bourse de New York a clôturé en timide hausse lundi, les investisseurs faisant preuve de prudence face à des résultats d'entreprises semblant refléter un ralentissement de la croissance: le Dow Jones a grappillé 0,02% et le Nasdaq 0,38%.On relèvera la performance hors norme du producteur de charbon Peabody Energy qui a grimpé de 11,82% à 28,95 dollars après avoir diffusé des performances et des prévisions dépassant les estimations des analystes.