L'objectif de la plate-forme BinckBank est de mettre l'investissement à la portée de tous. Elle offre, en effet, un accompagnement total aux investisseurs et leur donne un accès rapide, facile et peu onéreux aux marchés financiers du monde entier. Les clients ont la possibilité d'investir eux-mêmes dans des produits individuels via ou chez BinckBank, ou peuvent y confier la gestion de leurs actifs en totalité ou en partie. Et manifestement, les formules proposées plaisent puisque la banque compte plus de 70.000 clients.

Dieter Haerens : " Nous fonctionnons sur le mode 'digital first', mais avec une touche humaine importante. Nos spécialistes financiers et nos chargés de relations sont diplômés d'études supérieures dans des cursus tels que sciences économiques appliquées, sciences commerciales, ingénieur commercial... Ils informent, assistent et accompagnent les clients, par téléphone, e-mail, en personne chez les clients ou dans notre bureau d'Anvers. "

Dieter Haerens © FG

Une différence appréciable

Connaissances et expérience sont inscrites dans l'ADN de l'équipe, tout comme la surveillance du capital et l'ambition de faire toujours mieux. " En matière de gestion d'actifs, nous avons ces dernières années fait beaucoup mieux que nombre de nos confrères grâce à notre approche disciplinée axée sur une combinaison de croissance et de surveillance du capital. Grâce aussi à nos coûts peu élevés qui se traduisent systématiquement par des rendements plus élevés. Car chaque euro que vous ne payez pas à la banque, vous pouvez le faire fructifier. Ce n'est pas beaucoup plus compliqué que cela. "

Chez beaucoup de gestionnaires d'actifs, vous payez sensiblement plus pour leurs services mais vous n'obtenez pas un rendement supérieur pour autant. En effet, 90% des gestionnaires ne parviennent pas, une fois les frais déduits, à faire mieux que l'index, c'est-à-dire que la moyenne de la Bourse. Pourquoi devrait-on alors accepter de trop payer les gestionnaires d'actifs ? Le prix plus élevé n'est souvent même pas justifiable par les services supplémentaires, comme la planification de la succession ou le conseil fiscal. Généralement, vous payez déjà une somme annuelle conséquente dans le montant global pour la gestion, alors que la plupart des gens n'ont besoin de ces conseils spécifiques qu'une ou deux fois. "

Automatiser la routine

D'autres éléments permettent une réduction structurelle des coûts chez BinckBank. Dieter Haerens : " Nous automatisons ou transformons en processus numérique toutes les routines qui peuvent l'être. Sur notre site Web, nous proposons aussi à nos clients divers modules avec des informations boursières, des formations, des listes de produits de placement et de tarifs... Cette automatisation nous permet de gagner considérablement en efficacité, ce qui entraîne aussi une réduction des coûts pour les investisseurs et davantage de temps pour les contacts personnels avec les chargés de relations. "

Des coûts faibles

En Belgique, il est très difficile de trouver une gestion d'actifs à un coût total inférieur à 2,5%. Parfois, ces coûts dépassent même les 3%. Chez BinckBank, le coût total va de 0,85% à partir d'1 million d'euros, à maximum 1,55% à partir de 10.000 euros. Pour les grands actifs (des clients avec un capital supérieur à 5 millions d'euros), les chargés de clientèle travaillent sur la base de tarifs sur mesure.

Un client-investisseur qui adresse une demande d'information par téléphone ou par e-mail sera mis en contact avec un Binck Customer Coach. À partir de 250.000 euros d'actifs investis, il bénéficiera de l'écoute d'un chargé de relations fixe, du moins s'il le souhaite. BinckBank ne possède qu'un seul bureau, confortable mais sobre, à Anvers. Ce qui marque aussi une différence appréciable au niveau des coûts pour les clients.

Et quid d'événements dans le domaine de l'art ou de la culture ? Dieter Haerens : " Cela peut évidemment plaire à nos clients mais ce n'est pas pour cela qu'ils viennent chez BinckBank, même ceux qui investissent (ou font investir) plusieurs millions d'euros chez nous. En revanche, nous organisons souvent des sessions d'information intéressantes, avec du contenu clair et utile en matière de placements. Et nos clients y trouvent bien plus leur compte. Nous n'économisons pas sur la qualité mais bien sur les coûts. "

Leader dans l'investissement online Fondée en 2000, BinckBank a été la première banque d'investissement en ligne indépendante en Belgique. Ce challenger dans l'univers bancaire est entre-temps devenu une des principales banques d'investissement du pays, gérant plus de 850.000 transactions par an pour plus de 70.000 clients. Depuis peu, la banque propose aussi la gestion de patrimoine ('Gestion d'actifs'). Hormis son siège aux Pays-Bas et son agence en Belgique, BinckBank est également présente en France, en Italie et en Espagne.

(Source: Le Vif Extra: Make Money, Be Happy)