Pour le chief economist de la banque CBC, Bernard Keppenne, deux éléments expliquent ce regain de vigueur de la monnaie japonaise malgré les bruits de bottes dans la péninsule nord-coréenne : " Outre l'amélioration de la situation économique au Japon...