Le marché est "très bien approvisionné" et les prix sont "bons pour tous, consommateurs et producteurs, a affirmé le ministre du premier exportateur de l'Opep, chef de file de facto des 12 pays membres.

Interrogé sur l'éventualité que l'Opep puisse réduire à nouveau sa
production, il a rétorqué: "Avec un prix du pétrole se situant entre 68 et 73 (dollars), que voulez d'autre " qu'un maintien de la production ?

L'organisation, qui se réunira mercredi à Vienne, semble partie pour maintenir à l'identique ses quotas de production, fixés à 24,84 millions de barils par jour depuis le 1er janvier.

Le marché est "très bien approvisionné" et les prix sont "bons pour tous, consommateurs et producteurs, a affirmé le ministre du premier exportateur de l'Opep, chef de file de facto des 12 pays membres.Interrogé sur l'éventualité que l'Opep puisse réduire à nouveau sa production, il a rétorqué: "Avec un prix du pétrole se situant entre 68 et 73 (dollars), que voulez d'autre " qu'un maintien de la production ?L'organisation, qui se réunira mercredi à Vienne, semble partie pour maintenir à l'identique ses quotas de production, fixés à 24,84 millions de barils par jour depuis le 1er janvier.